Voitures postales et boîtes aux lettres gagnent à être reliées

Par 23 novembre 2011
Mots-clés : Digital Working, Europe
boite aux lettres

Mobitrack relie entre eux les véhicules et les boîtes des Postes européennes, qui se communiquent des informations relatives au courrier, afin d'améliorer la gestion de la distribution. Un système actuellement appliqué au Danemark.

Pour améliorer la gestion des activités récurrentes mais qui demandent une organisation importante, comme la relève du courrier postal, Commotive a mis au point Mobitrack, un système dédié aux postes européennes, et qui connecte les boîtes aux lettres, les véhicules de l'entreprise et les agences auxquelles sont rattachés ces derniers. Ce, par le biais d'unités électroniques qui communiquent par radio-télécommunication. Le but : livrer quotidiennement des rapports de qualité de manière automatisée. Le système a été déployé l'an passé au Danemark, et est maintenant opérationnel auprès des 7 700 boîtes aux lettres du pays. Des pourparlers sont en cours avec d'autres pays européens comme la France.

Un transfert automatique de données

En fait, chaque véhicule postal est équipé d'un capteur bi-directionnel qui envoie toutes les cinq minutes un positionnement GPS à sa base, située dans son agence. Quand le véhicule arrive à proximité d'une poste, l'unité installée dans celle-ci envoie automatiquement des informations au véhicule, par exemple sur l'heure du passage. Quand le véhicule retourne à l'agence après sa mission, l'ensemble des données collectées sont elles aussi transférées automatiquement à une dernière unité située dans le centre, et qui envoie le tout à un serveur central. Là, les informations sont analysées et distribuées aux collaborateurs concernés qui peuvent y accéder sous forme de graphe et de tableaux. Il est ainsi possible de vérifier s'il existe un itinéraire plus court, ou si une boîte n'a pas été vidée trop tôt ou trop tard.

Des usages de tracking

A noter que l'un des aspects intéressants du système est qu'il peut être étendu à d'autres services. "Les boîtes aux lettres et les voitures postales jalonnent une part très importante du territoire", explique Niels Bjol, directeur des ventes, à L'Atelier. "Du coup, il est possible de penser à faire de ces dernières des antennes dédiées au tracking d'objets perdus ou volés". L'entreprise souhaite ainsi préinstaller une petite unité au sein des véhicules privés et des vélos. En cas de perte ou de vol, si une voiture postale passe devant eux, ou s'ils roulent devant une boîte aux lettres, une alerte sera envoyée, et rendue accessible sur un site. Mobitrack était présenté à l'occasion du Lab Postal, organisé hier par le groupe La Poste.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas