L'atelier's Blog L'atelier Blog

En milieu militaire, réseaux sociaux riment souvent avec danger

Par 27 avril 2012 Laisser un commentaire
militaire, web,

Les interventions militaires peuvent-elles être menacées sur les réseaux sociaux ? C’est ce que pense le ministère de la Défense qui lance une campagne de sensibilisation auprès des militaires et de En milieu militaire, réseaux sociaux riment souvent avec dangerleurs familles pour éviter que ses petits secrets ne soient dévoilés.

A travers une vidéo et un guide interactif, le ministère explique qu’il est important d’être prudent sur les réseaux sociaux. Sans y penser, nous dévoilons de nombreuses informations. Mais dans le cas des personnels de l’armée, les informations divulguées peuvent être utilisées à mauvais escient et révéler des missions en cours.

« Plus que trois mois en Afghanistan pour mon mari. Bon courage à Kandahar ». Voilà le genre de messages que des internautes mal intentionnés pourraient utiliser et qui pourraient nuire à des missions sur le terrain. Que ce soit sur Twitter, Facebook ou Youtube, il ne se passe pas un jour sans que des scandales viennent ébranler les institutions militaires, à cause d’informations publiées sur la Toile.

On a en mémoire les vidéos montrant des GI américains maltraitant des prisonniers ou brûlant des corans…Pour éviter ce genre de dérives mais aussi des répercussions qui peuvent s’avérer dramatiques, le ministère de la Défense sensibilise ses soldats par des conseils simples : « En opération, ne communiquer ni nom, ni lieu. Ne pas utiliser lagéolocalisation. Vérifier les photos et les vidéos mises en ligne et surtout les paramètres de sécurité avant de les publier. »

Diffuser des vidéos ou photos mettant en scène des missions de l’armée peut avoir des conséquences graves pour les personnes représentées. Le devoir de réserve doit aussi être respecté afin d’éviter l’effet ricochet d’une information capable de traverser la toile à vitesse grand V. « Dans les conflits modernes, nos ‘ennemis’ scannent régulièrement le Web à la recherche d’informations sensibles et pour détecter nos vulnérabilités », explique le guide.

En étant actif en ligne, on se crée un profil virtuel que l’on enrichit grâce à nos publications. S’il est facile de publier photos et commentaires, il est beaucoup moins aisé d’effacer nos traces… Le Web garde tout !

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas