L'atelier's Blog L'atelier Blog

Dormez, et réveillez-vous avec une œuvre unique

Par 09 novembre 2012 1 commentaire
sleepart

Afin de promouvoir une nouvelle literie, BETC Digital a choisi d’associer technologie et performance artistique, en retranscrivant les sensations ressenties pendant le sommeil en données comprises par un robot. A partir de ces informations, ce dernier imagine une toile.

Et si votre sommeil faisait de vous un artiste ?

On dit souvent que les artistes sont des rêveurs. L’expérience promue par BETC Digital pour le lancement d’une nouvelle literie dans les hôtels Ibis, en témoigne.

Elle n'est pas la première : en 2008, Fernando Orellana et Brendan Burns avaient déjà mis au point un robot qui interprète les émotions du dormeur et les retranscrit en mouvement, grâce à un système d'électrodes. Aujourd’hui il est possible de traduire ces informations en peinture.

C’est le cas de l’expérience Sleepart organisée en partenariat avec l’entreprise suédoise Acne, qui permet donc à un robot de retranscrire les rêves en œuvre d’art. Pour ce faire, un dispositif d’environ quatre-vingt capteurs situé dans le matelas pour plus de discrétion, enregistre température, mouvements du corps et divers sons. Tout au long de la nuit de sommeil, le robot retranscrit ces informations en dessin. Il a fallu six mois aux chercheurs pour trouver l’algorithme qui rend cela possible.

Enfin, les participants pouvaient s’inscrire sur la page Facebook de la chaîne économique du groupe Accor pour vivre cette expérience numérique lors d’une nuit dans une chambre d’hôtel située à paris, Berlin, ou Londres. Puis, les œuvres numérisées étaient envoyés via le réseau social aux participants.

Une idée qui donne envie de tomber dans les bras de Morphée.

Haut de page

1 Commentaire

C'est très intéressant cette idée! Il faut que je trouve un bon matelas parce que cela deviendra mon tableau d'art! Merci d'avoir partagé!

Soumis par christophelabrosse224 (non vérifié) - le 10 avril 2013 à 16h33

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas