L'atelier's Blog L'atelier Blog

Facebook, le nouveau remède pour la mémoire et la concentration !

Par 06 mars 2013 2 commentaires
Seniors

D'après une étude menée par Janelle Wohltmann de l'université d'Arizona, les hommes et les femmes de plus de 65 ans qui utilisent facebook régulièrement constateraient une amélioration de leurs fonctions cognitives de 25%. 

 

Pour parvenir à ce résultat, Janelle Wohltmann a formé deux groupes de 14 personnes. Le premier avait pour exercice d'aller sur facebook au moins une fois par jour et d'être, comme qui dirait, actif, c'est-à-dire ajouter les autres membres de l'étude comme amis, poster quelques informations etc. Le second, quant à lui, a dû utiliser un journal en ligne comme on en trouve sur le site Penzu.com, et devait écrire des messages ressemblants à ceux écrits sur le célèbre réseau social. 

En parallèle de cela, les participants ont dû répondre à des séries de questionnaires et de tests neuropsychologiques afin de mesurer l'évolution de leurs fonctions cognitives. 

Les résultats ont démontré que ceux qui ont utilisé facebook parvenaient mieux que les autres à effectuer certaines  tâches comme leur capacité à se concentrer, à être attentif et à faire fonctionner leur mémoire de travail (partie de la mémoire à long terme contenue dans le cerveau).

Grâce à facebook, les séniors seraient donc davantage capables de faire une « mise à jour » des informations qu'elles rencontrent, car être confronté sans cesse à de nouvelles informations les oblige à faire un tri, et à renouveler ces informations permettant ainsi à cette mémoire de travailler.

Pourquoi le premier groupe est-il parvenu à de tels résultats et pas le second ? C'est parce que, d'après la chercheuse, facebook est public. En effet, à l'inverse du journal en ligne, les contenus postés sur facebook sont destinés à être vus et chacun peut voir les contenus des autres. L'attention portée aux informations n'est dont pas la même, car vous devez sans cesse vous concentrer sur une nouvelle information et oublier la précédente afin de faire un tri. C'est cet exercice mental qui permettrait de faire travailler ses fonctions cognitives à tout moment.

De plus être connecté et parler à des gens, même virtuellement, les aiderait à maintenir une vie sociale bénéfique. 

Un constat qui tombe bien : les seniors sont de plus en plus nombreux à s'inscrire sur le réseau social ! Si les 25-34 ans sont toujours les plus nombreux, suivis des 18-24 ans, les plus de 55 ans commencent à faire partie eux aussi des segments bien implantés sur le réseau. Et surtout, surtout, le réseau serait désormais vu comme de moins en moins "cool", par les adolescents, qui préfèrent d'autres sites comme Pinterest ou Instagram.

Facebook, nouvelle idole des seniors ?

Avec une inversion des rôles, car tandis que facebook nous rend  nous, "les jeunes" amorphes, il dynamiserait au contraire nos grands-parents... 

 

Haut de page

2 Commentaires

"Avec une inversion des rôles, car tandis que facebook nous rend nous, "les jeunes" amorphes, il dynamiserait au contraire nos grands-parents... "

t'es sûr d'être vraiment jeune?
De toute façon, tout est bon pour dynamiser facebook.
on s'en souviendra.

Soumis par rumbois (non vérifié) - le 08 mars 2013 à 09h25

... une prescription de Facebook pour la prévention de la maladie d'Alzheimer ? ;)
Cf. cette plaquette de la LECMA :
http://www.maladiealzheimer.fr/media/brochures/28-LECMA%20Prevenir%20la%20maladie%20WEB.pdf

Soumis par Mayh (non vérifié) - le 11 mars 2013 à 12h59

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas