L'atelier's Blog L'atelier Blog

Learning Expédition e-Santé Jour 1: de la salle d'opération à la pharmacie

Par 23 avril 2013 1 commentaire
visite chez MyHealthTeams

Pour ce premier jour d’immersion au coeur de l’innovation dans la e-santé de la Silicon Valley, nous rencontrons trois jeunes start-ups locales, qui nous emmènent de la pharmacie à la salle d’opération.

C'est sous un soleil flamboyant que notre petite troupe entamme sa première journée de voyage eSanté au coeur de la Silicon Valley. Au programme, trois start-ups et trois visions différentes: 

MyHealthTeams est un réseau social destiné aux personnes souffrant de maladies chroniques.

L’objectif de MyHealthTeams est de permettre aux patients atteints de maladies chroniques de partager leur expérience, sur une plateforme ouverte mais dédiée, avec d’autres patients qui vivent quelque chose de similaire. “Les gens veulent échanger avec des personnes qui comprennent leur situation et qui vivent exactement la même chose” explique Eric Peacok, co-fondateur et CEO de MyHealthTeams. Sur le réseau social, les utilisateurs créent leur profil, en racontant leur “histoire,” en entrant les détails du diagnostic de leur maladie, leur traitement, etc. Mais surtout, le site est articulé autour de l’idée d’équipe, et encourage les utilisateurs à construire leur “team,” ou l’équipe avec laquelle ils décident de combattre la maladie. Les patients peuvent intégrer à leur “team” d’autres utilisateurs, leur médecin traitant, mais également leur perruquier par exemple, si celui-ci joue un rôle central dans leur expérience quotidienne de la maladie. MyHealthTeams comporte en fait trois réseaux, chacun dédié à une maladie: le cancer du sein, l’autisme et la sclérose en plaques.

Nurep, vieille d’à peine 10 mois, s’attaque à un problème de niche, mais crucial: la communication des médecins et des délégués médicaux en salle d’opération.

Le problème est simple: aux Etats-Unis, lorsqu’un médecin utilise un appareil médical (pacemaker, robot...), la présence d’un délégué médical, réprésentant le fabricant de l’appareil en question, est obligatoire. Le système actuel, qui consiste à attribuer un délégué à chaque salle d’opération quand cela est nécessaire, est coûteux. Il manque aussi parfois d’efficacité si les délégués ne sont pas disponibles, et peut parfois mener à la catastrophe. L’impossibilité de convoquer un délégué médical en temps voulu peut parfois provoquer des situations de stress extrêmes parmis les équipes, et mettre en danger la vie du patient. Nurep propose un service de communication vidéo (similaire à Skype ou Google Hangout), spécialement conçu pour la salle d’opération, permettant aux délégués médicaux d’assister les médecins en temps réel, simplement via Internet.

LabDoor, sortie tout droit de l’accélérateur RockHealth, propose un moyen simple pour les consommateurs de choisir leurs médicaments et compléments alimentaires.

En combinant tests dans des laboratoires indépendants et algorithmes propriétaires, LabDoor attribue une note aux produits pharmaceutiques, cosmétiques et compléments alimentaires en tous genres, qui indique leur sureté et leur efficacité. En pharmacie, un consommateur peut ainsi comparer deux marques de vitamine en scannant le code barre des produits. Il accède ainsi à la fiche produit de chacun sur LabDoor, et faire son choix l’esprit léger. 

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,
merci pour le partage de votre expédition e-santé aux USA!
Le programme du premier 1er jour montre les capacités d'innovations de ces start-up, très technologiques mais aussi en innovation de services santé, pour les patients et les professionnels.

Vincent Marco

Soumis par ACS WebSanté (non vérifié) - le 23 avril 2013 à 22h01

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas