Agilité, Proactivité, Créativité : 2011, les nouveaux défis des SI Bancaires

Déc 09 2010



Date :

Jeudi 9 Décembre 2010 à 09h00

Adresse :

Auditorium Gilles GLICENSTEIN au 14 rue Bergère, 75009 Paris

Plan d'accès

  • IBM.
Mots-clés : Europe

Programme

9h : Accueil 
 

 9h15 : Introduction de la Conférence par François Jeanne 
 

 9h30 : Des banques agiles, réactives et créatrices : quels enjeux ?
 

 9h50 : Des scénarios concrets de transformation du système d'information bancaire 
 

 10h20 : Pause 
 

 10h40 : Présentations de cas clients sur les thèmes de la prévention des risques de fraudes et la connaissance client (analyse de données) 
 

 11h30 - 12h00 : Table ronde et échanges avec la salle
 

Objectifs

 - Débattre de la banque « intelligente » et du rôle des SI bancaires dans cette perspective.

 - Analyser le rôle essentiel des mainframes et du patrimoine existant et comprendre l’apport des nouvelles technologies logicielles (Systèmes à base de règles, analyse prédictive, Business Event Processing, etc) dans ces environnements.

 - Entendre le témoignage de banques utilisatrices.

Les banques ont de tout temps été particulièrement exposées aux risques d’évènements imprévus, nouveaux et perturbateurs. Ceux-ci peuvent être d’origine interne et désirés, comme les opérations de fusion/acquisition ou la conquête de nouveaux marchés ; ou bien externes et dès lors subis, comme un retournement de conjoncture économique, l’apparition de nouvelles contraintes de la part des régulateurs ou l’évolution des comportements de la clientèle.

Pour faire face à ces évènements, les banques ont plus que jamais besoin de systèmes d’informations performants, en particulier dans leur capacité d’adaptation aux nouvelles règles métiers, mais aussi dans leur faculté d’analyse et de prédiction tirées des quantités considérables de données disponibles, sous forme structurée ou pas pour pouvoir prendre des décisions avisées en temps réel, une agilité nécessaire dans un monde de plus en plus concurrentiel.

Pour préparer l’avenir, les banques peuvent s’appuyer sur un patrimoine de données important, que les développements logiciels les plus récents permettent de moderniser et d’exploiter rapidement. Parmi les priorités des prochaines années, elles devront utiliser au mieux cette agilité nouvelle pour réaliser rapidement  un avantage concurrentiel au travers d’applications renforçant la connaissance du client, améliorant la prévention des risques, luttant  la fraude ou modernisant les systèmes de paiement. Avec un enjeu majeur : cesser de subir le changement pour au contraire, grâce à leurs nouvelles capacités d’analyse et de réaction, le souhaiter, l’anticiper, en tirer parti et agir.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas