Dispositif de lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment d'argent

Déc 12 2006



Date :

Mardi 12 Décembre 2006 à 09h00

Durée :

2h00

Adresse :

L'Atelier - 5, avenue Kléber - 75116 Paris

Plan d'accès

Mots-clés : Europe

La détection de transactions frauduleuses est devenue en quelques années une obligation pour l'ensemble des acteurs du secteur financier.

Les établissements bancaires doivent à la fois s'engager à mettre en œuvre une organisation interne pour lutter contre le blanchiment d’argent, en s’appuyant sur une connaissance de la clientèle, et  respecter la loi informatique et libertés qui impose de fortes contraintes dans l'utilisation des données personnelles.

Face à cette apparente contradiction entre la loi anti-blanchiment et la réglementation CNIL, Viveo mobilise ses experts et propose ses solutions.
Spécialiste et acteur majeur de l’informatique stratégique pour la banque et la finance, Viveo capitalise plus de 20 ans d'expérience et des centaines de références clients. Viveo répond à l'ensemble des besoins des systèmes d'information des établissements bancaires et financiers, tant en matière d'édition de progiciels que de gestion de projet.

Banques et établissements financiers

  • Application de la loi informatique et libertés à la lutte anti-blanchiment
    Olivier Coutor - Chargé de mission à la division des affaires économiques - CNIL
  • Mise en place d'un dispositif de compliance
    Stéphane Germain - Responsable ligne métier AML - VBF Consulting
  • Les outils Viveo de lutte anti-blanchiment
    Eric Vaudaine - Responsable de l'offre AML - Viveo

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas