Gestion des risques, mise en conformité, fusion, nouvelle stratégie commerciale... Contrôlez vos processus métiers avec le BPM!

Mar 29 2007

Avec le témoignage de :

Citigroup

Date :

Jeudi 29 Mars 2007 à 14h00

Durée :

3h00

Adresse :

L'Atelier - 5, avenue Kléber - 75116 Paris

Plan d'accès

Mots-clés : Europe

Programme

14h00 : Accueil des participants
 
14h15 : Introduction
François Jeanne (Journaliste - L’Atelier)
 
14h30 : De quelle façon le BPM apporte de réels bénéfices métiers
Marc Carrel-Billiard, Executive Partner (GTC Paris Lead - Accenture)
 
14h50 : Les clés de succès d’un projet de BPM
Hervé Hamelin (Directeur Régional - BEA Systems)
 
15h10 : Pause
 
15h30 : Comment gérer l’intégralité du cycle de vie d’un processus métier... de la modélisation à l’automatisation et au contrôle
André Acobas (Area Sales Manager - BEA Systems)
Sébastien Aulnette (Consultant - BEA Systems)
 
16h00 : Témoignage de Citigroup : le BPM au service du Middle Office - Equities (actions en bourse)
Karl Djemal (Vice President / Senior Technical Specialist - Citigroup)
 
16h45 : Conclusion
François Jeanne (Journaliste - L’Atelier)
 

17h00 : Echange avec le public - débat et cocktail

Objectifs

En assistant à cette demi-journée, au sein de L'Atelier BNP Paribas, lieu de veille et d'analyse des nouvelles technologies, vous allez :

  • Faire le point sur l’émergence du BPM
  • Comprendre les étapes d’un projet BPM, depuis la modélisation des processus jusqu’à leur automatisation et leur contrôle
  • Découvrir les outils qui constituent les suites logicielles de BPM
  • Partager l’expérience d’une entreprise utilisatrice

Cette conférence s’adresse aux grandes entreprises des secteurs Banque - Finance - Assurance:
DSI, Direction Financière, Direction Comptable, Direction Qualité, Direction Juridique, Conformité, DG...
 

Que l’on évoque des processus aussi centraux que la gestion des risques dans les banques, que l’on pense à l’accélération de la pression réglementaire (Bâle II, SOX, etc), à la multiplication des fusions d’entreprises ou encore, dans un registre plus conquérant, au lancement de nouveaux produits et la recherche de nouveaux clients, le constat est toujours le même : les responsables métiers sont sous pression et ont un besoin impérieux de systèmes d’information performants, transparents et réactifs. Or de nombreuses entreprises ne disposent aujourd’hui que d’une informatique très cloisonnée.
 
Une des réponses à ce problème historique des silos qui, ironie du sort, se sont souvent constitués pour répondre à la demande des métiers, est l’intégration par les données, avec les outils de type EAI (Entreprise Application Integration). Cette approche donne des résultats satisfaisants mais les projets sont complexes à mener, donc longs. Surtout, depuis l’arrivée des architectures orientées services (ou SOA pour Service Oriented Architecture), l’intérêt s’est déplacé vers la description et la gestion des processus métiers (ou BPM, pour Business Process Management), qui permet d’aborder fonctionnellement cette problématique de l’intégration.
 
Les suites logicielles dites de BPM permettent à la fois de clarifier les processus et d’envisager une approche plus « systémique », qui n’oublie ni les données, ni les individus, ni le worflow sous-jacent. La modélisation qui s’en suit et qui débouche sur l’automatisation du processus, avec des points de contrôle et des objectifs d’optimisation, permet d’aller de l’avant en termes de niveau de services, de réactivité des organisations et d’auditabilité. Des enjeux majeurs pour les directions métiers qui, lorsqu’ils seront atteints, pourraient leur redonner de la sérénité et l’envie de développer les synergies avec les directions informatiques.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas