Comment lier votre politique de test à la performance de votre entreprise?

Déc 15 2005



Date :

Jeudi 15 Décembre 2005 à 08h45

Durée :

3h00

Adresse :

L'Atelier - 5, avenue Kléber - 75116 Paris

Plan d'accès

  • IBM.
Mots-clés : Europe

Programme

8h45 : Accueil des participants, petit déjeuner

9h00 : Introduction « Test, les raisons d’un succès programmé » - François Jeanne (Journaliste, l’Atelier)

9h20 : Economie du test : marché, tendances et clés du succès - François Darphin (SOGETI France)

9h40 : Mise en œuvre : se repérer d’abord puis suivre les bons guides, CMMI … - André Arich (IBM) - Philippe Agogué (SOGETI France)

10h : Pause

10h30 : De la gestion des exigences au déploiement : démarches et outils - André Arich (IBM)

10h50 : Un enjeu d’organisation : la valorisation des tests - Dominique Duflo, Directeur des Ressources Humaines (SOGETI France) - André Arich (IBM)

11h10 : Témoignage Client Banque - Assurance

11h40 : Conclusion – François Jeanne (Journaliste - Atelier)

12h00 : Echange avec le public, débat et Cocktail

Objectifs

En assistant à cette matinée, au sein de l'Atelier BNP Paribas, lieu de veille et d'analyse des nouvelles technologies, vous allez :
- Faire le point sur l’économie du test, depuis l’analyse du coût de la non-qualité jusqu’au calcul des investissements nécessaires pour maîtriser la production de logiciels
- Découvrir des méthodes pour analyser la situation de chaque entreprise, et des outils pour accompagner les politiques de tests
- Comprendre la nécessité d’organiser et de valoriser les métiers du test dans votre organisation
- Partager l'expérience d’entreprises confrontées aux mêmes défis

Cette conférence s’adresse à tous les secteurs d'activité ,
- DSI
- Qualité
- Process
- Organisation
- Cellule Intégration Recette

Les impératifs de transformation de vos entreprises conduisent à des projets toujours plus rapides, plus complexes et plus nombreux. Les risques de dysfonctionnement, de retards, de pertes financières augmentent malgré les énergies dépensées pour limiter ces effets. La réussite des projets se mesure désormais non pas seulement par la qualité du service rendu mais aussi par la pertinence et l’agilité à accompagner ces transformations. Cela nécessite de fait une collaboration accrue entre les différents acteurs, dont l’attention doit se porter tout particulièrement sur la politique de tests, depuis leur conception dans les phases amont des projets, jusqu’à leur réalisation avant implémentation et déploiement.

Les nouveaux standards de production de logiciels comme CMM-I offrent désormais aux entreprises des guides de bonnes pratiques en matière de tests, dont l’adoption ne peut qu’être accélérée par l’évolution de certaines contraintes réglementaires (Sarbannes-Oxley, etc). Des solutions de cartographie pour analyser la situation de chaque organisation et mesurer sa progression, ainsi qu’un outillage complet de ces démarches, permettent aujourd’hui de donner une efficacité accrue et une nouvelle dimension aux métiers et aux missions du « testing ». Lequel, s’il appartenait historiquement à l’orbite de la DSI, est devenu une préoccupation de tous, et passe désormais par une démarche stratégique associant maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, exploitation informatique et utilisateurs finaux, en leur faisant partager au plus tôt dans le cycle de vie des projets, les risques et les enjeux, faisant ainsi du « testing » une composante structurante et un métier à part entière.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas