Non-conformité, risque financier, risque extra-financier... Vers une vision globale du risque ?

Oct 04 2007

Avec le témoignage de :

RBS Factor et de GE Factofrance

Date :

Jeudi 4 Octobre 2007 à 09h00

Durée :

3h00

Adresse :

L'Atelier - 5, avenue Kléber - 75116 Paris

Plan d'accès

Mots-clés : Europe

Programme

9h00 : Accueil des participants

9h15 : Introduction
François Jeanne (Journaliste - L’Atelier)

9h30 : Vers une vision globale du risque ?
Thierry Asmar (DG - Altares)

9h45 : Contribuer à l’approche globale du risque :
- Fiabiliser les données & Enrichir les systèmes en données
Emmanuel Robert (Directeur Marketing & Communications - Altares)
- Intégration des données & Traçabilité
Jean-Marie Barathe (Directeur Général - SysperTec)
 
10h15 : Pause 

10h45 : Témoignage de RBS Factor (filiale de Royal Bank of Scotland Group) sur le risque de crédit
Daniel Darne (Directeur Général Adjoint - RBS Factor)

11h00 : Témoignage de GE Factofrance sur le risque opérationnel
Christophe Mathieu (Responsable du Département Crédit - GE Factofrance)
 
11h15 : La place des risques extra-financier
Pascal Bello (DG - BMJ Ratings)

11h30 : Mise en perspective
Thierry Asmar (DG - Altares)

11h40 : Table ronde animée par François Jeanne (Journaliste - L’Atelier)

12h00 : Cocktail

Objectifs

En assistant à cette matinée au sein de L'Atelier BNP Paribas, lieu de veille et d'analyse des nouvelles technologies, vous allez :

  • Comprendre ce qui change dans la vision, désormais globale, du risque.
  •  Découvrir des outils et services qui accompagnent les entreprises dans leur approche globale du risque.
  • Partager l'expérience d’entreprises et de gestionnaires de risques confrontés aux mêmes enjeux de performances, de conformité et de globalisation.

Cette conférence s’adresse surtout aux entreprises du secteur Banque-Assurance et à la Presse:

DSI, Direction des Risques, Direction Conformité, Direction Sécurité Financière, Direction Crédit, Direction du Développement Durable...

L’importance que les établissements financiers attachent au risque n’est pas nouvelle. En effet, il constitue le fondement de leurs métiers et de leurs actifs avec, depuis des décennies, un subtil équilibre à trouver entre la gestion et la réparation d’un côté, la prise de risque de l’autre. La réglementation Bâle II sur le risque opérationnel apporte de plus des pratiques nouvelles et propose aux entreprises – pas seulement aux banques – d’aller plus avant.

Aller plus avant, c’est aussi et surtout intégrer une vision globale du risque et ne plus se limiter à la seule analyse des données financières existantes. Elles sont certes pertinentes, mais insuffisantes pour appréhender par exemple des menaces aussi différentes que celles liées à la perte d’image, au manque de contribution au développement durable, aux manquements à l’éthique, ou encore à la non-conformité.

Pour répondre aux multiples dimensions du risque l’entreprise peut aujourd’hui mettre en œuvre des solutions quantitatives et qualitatives en intégrant les informations et les sources les plus diverses. Mais pour tirer profit de ces solutions et gérer globalement le risque il lui faut une stratégie elle aussi globale.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas