Tenue de compte et gestion de l'épargne

Juin 09 2009



Date :

Mardi 9 Juin 2009 à 09h00

Durée :

3h00

Adresse :

L'Atelier - 14, Rue Bergère - 75009 Paris

Plan d'accès

Mots-clés : Europe

Programme

09h00 : Accueil des participants

09h15 : Introduction, François Jeanne (Journaliste, L’Atelier)

09h30 : Le progiciel comme avenir de votre Mainframe ? Un panorama des situations européennes
Intervenant : IBM Raphael Capelli (Directeur général, IBM Global Business Services - France )

9h50 : Les raisons de la refonte du logiciel Thaler
Intervenant : Marc De Groote (CEO, Callatay & Wouters)

10h10 : Une réponse optimisée pour les banques Françaises
Intervenant : Bertrand Blumereau (Directeur, C&W France)
+ Intervention : Les enjeux techniques du passage sur Mainframe

10h40 : Pause

10h55
: La mise en place des premières briques - Témoignage de BNP Paribas
Intervenant : Daniel Lecouviour (Responsable Comptes Produits et Services - BNP Paribas)

11h20 : Les performances, un enjeu stratégique pour les grandes banques

11h45
: Échanges avec le public, débat et Cocktail

Objectifs

En assistant à cette matinée, au sein de l'Atelier BNP Paribas, lieu de veille et d'analyse des nouvelles technologies, vous allez :

  • Vérifier pourquoi et comment le mainframe, grâce à la disponibilité de progiciels dédiés à cet environnement, s’inscrit dans la stratégie des banques
  • Comprendre les enjeux métiers des banques françaises et examiner comment un progiciel comme Thaler peut y répondre sur le plan fonctionnel et technique
  • Vérifier les performances proposées par un tel progiciel
  • Partager l’expérience des premières banques utilisatrices en France

Cette conference s'adresse à toutes fonctions du secteur Banque, Crédit, Monétique...

Les établissements financiers ont dans leur immense majorité choisi de continuer à appuyer leurs opérations sur les mainframes. Dans ce cadre, la refonte des applications back-office des banques - la tenue des comptes d’épargne, par exemple - se heurte à une double problématique. D’une part, elles font partie d’un patrimoine applicatif complexe. Construit en silos, et présentant de multiples connexions, il rend les évolutions difficiles si l’on ne veut pas mettre en péril l’existant. D’autre part, les environnements "grands systèmes" qui les supportent exigent une gestion pointue des performances. Cela suppose un investissement important lors de la conception de l’architecture de l’application. Face aux coûts et à la complexité de nouveaux développements applicatifs, Ces entreprises utilisatrices manquaient jusqu’à récemment de solutions progicielles performantes, c'est-à-dire construites pour ces environnements et leurs exigences.

Ce n'est plus le cas. C'est en tous cas ce que démontrera notre partenaire Callataÿ & Wouters durant cette conférence. L'éditeur a adapté son progiciel Thaler spécifiquement pour Z/os, l’environnement IBM. Celui-ci est donc 100% CICS et java. Il peut convenir sans soucis aux banques confrontées à la nécessité d’effectuer des transactions sur plusieurs millions de comptes client. Thaler pour Z/OS reprend en outre les fonctions de son prédécesseur, éprouvées et utilisées dans des environnements Unix de plusieurs dizaines de banques moyennes dans le monde. Cette démarche progiciel peut satisfaire les spécialistes du mainframe, très exigeants en termes d’architecture logicielle. En particulier, le choix d’une architecture SOA pour le progiciel facilite non seulement son intégration dans l’existant de la banque, mais prépare le terrain pour de futurs nouveaux modules.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas