la traduction en ligne acquiert ses lettres de noblesse

Mai 21 2001



Date :

Lundi 21 Mai 2001 à 08h00

Adresse :

Plan d'accès

Mots-clés : Europe

Dans le contexte d’une société de plus en plus multilingue où les flux de données augmentent, la traduction automatique est devenue une alternative incontournable à la traduction humaine.
Les besoins des entreprises concernent aussi bien la traduction de ressources dynamiques (Intranet, Extranet) que la traduction de base de données. Ce besoin de traduction rencontre trois problèmes : le temps, le coût et la qualité. La traduction automatique est désormais connue pour répondre de façon adéquate aux deux premiers problèmes : le temps (de 1 à 3 minutes pour un fichier de 50 Ko selon le format du fichier –sans délais) et le coût (en moyenne –50 % par rapport à la traduction humaine).
Concernant la qualité, les dernières innovations de Systran permettent désormais de répondre à la demande croissante de traductions de qualité dans différents domaines spécialisés. Le capital linguistique pour la constitution de ressources multilingues est souvent présent dans l’entreprise, et nécessite simplement d’être intégré dans les dictionnaires Systran. Cette intégration peut bien sûr être prise en charge par les équipes de Systran, et donner lieu à des solutions personnalisées. Cependant, les solutions Systran permettent aujourd’hui de créer des dictionnaires personnalisés de façon simple et conviviale, mettant ainsi la personnalisation à la portée des utilisateurs.
Systran effectue 4 milliers de traductions par jour sur ses serveurs et ceux de ses partenaires (300 000 sites sites officiels). En 2001, Systran proposera toutes les langues scandinaves, de l’Europe de l’Est, l’arabe et le turc.

P-Y. Foucou, Chief Technology Officer, Michel Perrier, Corporate Sales (perrier@systran.fr), et C. Panissod, Linguist Internet Development.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas