112 euros par mois dépensés: les Français s'emballent pour les nouvelles technologies

Par 19 octobre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

L'Institut de l'audiovisuel et des télécoms en Europe, l'Idate, vient de publier son étude "Use IT" sur le comportement des Français en matière de services TIC (téléphonie, Internet...

L'Institut de l'audiovisuel et des télécoms en Europe, l'Idate, vient de publier son étude "Use IT" sur le comportement des Français en matière de services TIC (téléphonie, Internet, musique, vidéo et jeux vidéo). Principale conclusion : les foyers dépensent 112 euros par mois pour les nouvelles technologies. Et seraient prêts à dépenser plus...
 
L'étude de l'Idate, qui a été menée sur 1054 personnes âgées de 15 ans et plus, a révélé l'engouement des Français pour les TIC. En effet, s'ils sont nombreux à vouloir faire des économies et à se restreindre dans plusieurs domaines, le secteur des nouvelles technologies reste privilégié. Chaque foyer dépense environ 112 euros par mois. Et ce chiffre devrait croître de 2,2% par an pour s'établir à 123 euros par mois, une augmentation qui n'effraie pas les consommateurs.
 
Comment les Français répartissent-ils leurs dépenses ? Pour la majeure partie des personnes interrogées, la technologie qui prime est la téléphonie mobile. 44 % du budget lui est consacrée. Et cette part devrait continuer à progresser, en partie avec l'accès au mobile des 10-15 ans. Les services Internet, la télévision payante, la vidéo et les jeux vidéo devraient également continuer leur ascension. Au contraire, la téléphonie fixe, qui pâtit de la voix sur IP, et la musique, pour cause de téléchargement "illégal", devraient décliner de plus en plus.
 
Côté usages, l'étude montre que les consommateurs maîtrisent de mieux en mieux les technologies numériques. Ainsi, chaque foyer possèderait environ 4,4 écrans (mobile, TV, PC, console portable), et ils seraient 44 % à posséder un appareil photo numérique.
 
En ce qui concerne la télévision, les Français montrent un goût prononcé pour la programmation à la carte. 56 % se déclarent intéressés par la vidéo à la demande (VOD) et la possibilité d'élaborer soi-même sa grille de programmation.
 
La volonté de ne plus être passif s'installe dans les mœurs. Outre la tendance de la VOD, les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à participer à la vie du Web : près d'un quart des internautes met ses photos sur Internet, et près d'un adolescent sur deux a un blog ou compte en ouvrir un.
 
Car les jeunes restent les meilleurs consommateurs. 92 % des 15-18 ans possèdent un portable, 75 % un baladeur MP3. Et ils seraient un sur deux à avoir leur propre télévision et leur console de jeux. Enfin, ils seraient 45 % des 25-34 ans à regarder en même temps Internet et la télévision. L'Idate parle de "fragilisation de l'audience" télévisuelle. Quoiqu'il en soit, de profonds bouleversements sont à prévoir...
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 19/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas