1,13 milliard d'euros de pub pour le Web français

Par 19 janvier 2006
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Pour la première fois, le marché publicitaire français sur Internet franchit la barre symbolique du milliard d'euros pour s'établir à 1,13 milliard d'euros selon les données publiées par TNS...

Pour la première fois, le marché publicitaire français sur Internet franchit la barre symbolique du milliard d'euros pour s'établir à 1,13 milliard d'euros selon les données publiées par TNS Media Intelligence. Une progression de 73,9 % par rapport à 2004, qui se fait logiquement au détriment des autres médias. TV et presse écrite accusent le coup, seule la radio sort son épingle du jeu.

Le marché publicitaire français global s'établit à un peu plus de 19 milliards d'euros d'investissements bruts, en hausse de 5,9 % sur 2005, soit une progression moins importante que celle enregistrée en 2004 (+ 10,3 %). Internet représente donc 5,9 % de ces investissements.

Des autres médias, seule la radio s'en sort à peu près bien, avec une progression de 6,9 % sur l'ensemble de l'année 2005. La presse (+ 2,8 %) et la télévision (+ 1,3 %), qui représente tout de même encore 30 % des investissements publicitaires (5,8 milliards d'euros), accusent le coup.

La faible croissance du marché publicitaire TV serait selon Le Figaro la conséquence de la baisse des prix sur les produits de grande consommation, qui aurait contraint les marques à réduire leurs budgets publicitaires pour sauvegarder leurs marges. La presse est toujours le premier support médiatique français et concentre 33,5 % des investissements, soit 6,4 milliards d'euros.

La grande distribution, le transport et les télécommunications sont les trois secteurs les plus avides de publicités. France Télécom arrive deuxième du classement des annonceurs, avec 241 millions d'euros d'investissements, suivi par SFR en quatrième position, avec 217,5 millions d'euros.

(Atelier groupe BNP Paribas - 19/01/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas