14 actionnaires seulement dans le noyau stable de Telecom Italia. (voir

Par 30 septembre 1997
Mots-clés : Digital Working

la revue de presse du 30/09). Première étape de la privatisation de Telecom Italia détenue par l'Etat à 44,7 %, le ministre italien du Trésor, Carlo Azeglio Cimpi a annoncé hier que le noyau stable ...

la revue de presse du 30/09). Première étape de la privatisation de
Telecom Italia détenue par l'Etat à 44,7 %, le ministre italien du Trésor,
Carlo Azeglio Cimpi a annoncé hier que le noyau stable de la compagnie
italienne ne sera composé que de 14 actionnaires et portera sur 9 %
environ du capital. Lundi, le ministère avait annoncé avoir reçu 18
offres. Le ministre a précisé qu'il s'agit des candidatures finalement
acceptées. Ces investisseurs vont débourser au total 5 600 milliards de
lires (19,2 milliards de F environ) au prix de Bourse actuel. Une offre
publique de vente pour une portion de capital non encore communiqué sera
annoncée samedi 4 octobre.
(Le Figaro - La Tribune - Les Echos - 01/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas