14 % des avocats en ligne ne reçoivent pas de courrier électronique.

Par 16 novembre 2000
Mots-clés : Smart city

Selon une enquête réalisée par l’API-PL, l’observatoire de l’environnement Internet des professions libérales, auprès de 743 avocats proposant une adresse e-mail, 106 messages d’erreurs ont été géné...

Selon une enquête réalisée par l’API-PL, l’observatoire de l’environnement
Internet des professions libérales, auprès de 743 avocats proposant une
adresse e-mail, 106 messages d’erreurs ont été générés par les serveurs de
messagerie.
L’API-PL n’a reçu que 97 réponses de 89 avocats, soit 14 % des 637
contacts utiles. 86 % des avocats ne répondent donc pas à une
consultation en ligne.
16 % des réponses ont été reçues le jour même de l’expédition du premier
courrier. 36 % des réponses n’apportent aucun élément aux quatre questions
(pièces jointes, délai, confidentialité, tarif). 36 % des avocats
acceptent de recevoir des pièces jointes. 8 avocats, soit 1 % des
contacts, 9 % des réponses, refusent les pièces jointes ou émettent des
réserves.
25 % des réponses, soit 22 avocats communiquent leurs tarifs, 27 avocats
( 30 % des réponses) préfèrent proposer un devis.
Concernant la confidentialité, 29 avocats, soit 33 % des réponses,
évoquent le secret professionnel, alors que 7 avocats, soit 8 % des
réponses, citent les problèmes liés à la confidentialité sur le réseau
Internet.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 16/11/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas