En 1998, l'Etat consacrera 1 milliard de F aux nouvelles technologies.

Par 19 novembre 1997
Mots-clés : Smart city

Comme annoncé, 1 milliard de F seront débloqués pour favoriser notamment la création d'entreprises higt tech. Les fonds de capital-risque participant à la création de sociétés innovantes pourront bé...

Comme annoncé, 1 milliard de F seront débloqués pour favoriser notamment
la création d'entreprises higt tech. Les fonds de capital-risque
participant à la création de sociétés innovantes pourront bénéficier de
fonds publics dès l'an prochain "600 millions de F permettront de créer un
fonds public de capital-risque qui sera géré par la Caisse des Dépôts".
Dominique Strauss-Kahn précise qu'il s'agira d'un "fonds pour les fonds"
qui ne viendra pas concurrencer les sociétés privées de capital-risque,
mais leur servira d'appui pour démultiplier le nombre d'opérations
qu'elles décideront". En outre, 150 millions de F seront consacrés aux
fonds dits d'amorçage "cet argent sera destiné en priorité aux entreprises
créées pour valoriser des travaux effectués dans les laboratoires publics
ou les universités". Par ailleurs, 250 millions de  seront destinés à
l'opération lancée par Claude Allègre "Internet à l'école". Pour le
président de l'Afic (Association française des investisseurs en capital),
Walter Butler "ces mesures s'inscrivent dans le cadre de ce que nous
demandions et, d'une manière générale, il est surtout positif de voir les
pouvoirs publics engager une réflexion de fonds sur le financement des
entreprises de haute technologie".
(Les Echos - L'Agefi - 19/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas