En 1998, la publicité sur Internet a décollé en France.

Par 08 avril 1999

Selon une étude du cabinet PricewaterhouseCoopers pour le compte de l'IAB (International Adversiting Bureau) réalisée auprès de 43 acteurs (régies publicitaires) représentant environ 150 sites fra...

Selon une étude du cabinet PricewaterhouseCoopers pour le compte de l'IAB
(International Adversiting Bureau) réalisée auprès de 43 acteurs (régies
publicitaires) représentant environ 150 sites français, soit 95 % des
acteurs de l'Internet en France, les revenus de la publicité Internet en
France ont atteint 113,7 millions de F en 1998 (17,33 millions d'euros),
contre 29,6 millions en 1997. Même si Internet ne représente encore que
0,11 % du total des investissements publicitaires en France (77 milliards
de F) "c'est le canal qui a connu la plus forte progression" (+ 284 %).
La France se situe au cinquième rang mondial derrière les Etats-Unis (2
milliards de dollars environ de revenus publicitaires sur Internet en
1998), la Grande-Bretagne (7 à 8 millions de livres), l'Allemagne et la
Scandinavie.
91,2 % des recettes publicitaires proviennent des bandeaux, 6,1 % du
sponsoring (parrainage) en progression.
Avec respectivement 40 % et 23 %, les moteurs de recherche (de type Yahoo)
et les fournisseurs d'accès et de services (Wanadoo, Club Internet, AOL
...) ont concentré la majorité des revenus publicitaires, comme en 1997.
Viennent ensuite les sites consacrés à la finance et à l'économie (11 %),
aux loisirs (8 %), à l'information (8 %) et à la technologie (8 %). Le
secteur informatique ne représente plus que 24 % de l'investissement,
contre 42 % en 1997, devant les nouveaux médias (16 %) et les
télécommunications (11 %).
Vice-président de l'IAB France, Jean-Pierre Levieux indique "on observe un
renforcement de la diversité et du nombre de catégorie d'annonceurs".
Sur une base de 3 millions d'internautes, le revenu publicitaire par
internaute est passé de 27 F en 1997 à 38 F en 1998, contre 775 F pour la
télévision (39 millions d'utilisateurs) et la presse (40 millions
d'utilisateurs).
Le coût d'une campagne publicitaire s'élève entre 250 000 et 300 000 F sur
une base de 8 sites pendant deux semaines.
Directeur général du cabinet d'études Médiangles, Louis Rougier estime
"les revenus publicitaires sont appelés à croître, mais ils sont très
insuffisants pour assurer l'économie d'Internet si la tendance à l'accès
gratuit se confirme".
En Grande-Bretagne, les accès gratuits à Internet représentent déjà la
moitié du marché. Plusieurs offres gratuites (World on Line) arrivent en
France.
(Dépêche AFP 8/04 parue dans Yahoo ! France - La Tribune - Les Echos -
Libération - Le Quotidien du Multimédia - 9/04/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas