En 1998, TPS et CanalSatellite ont séduit près de 600 000 nouveaux abonnés.

Par 11 janvier 1999
Mots-clés : Future of Retail, Europe

TPS comptait fin décembre 1998, 615 000 abonnés, contre 350 000 il y a un an, soit une croissance de 75,7 % de son portefeuille. En un an, CanalSatellite seul (sans Canal + Numérique) est passé de...

TPS comptait fin décembre 1998, 615 000 abonnés, contre 350 000 il y a un
an, soit une croissance de 75,7 % de son portefeuille.
En un an, CanalSatellite seul (sans Canal + Numérique) est passé de 776
000 abonnés à
1 108 000, soit une progression de 40 %.
Les deux bouquets ont ainsi recruté près de 600 000 nouveaux abonnés.
CanalSatellite s'est attribué 55 % de la progression du marché, contre
44,5 % pour TPS.
Fin décembre, Canal Plus comptait 4,440 millions d'abonnés, dont 950 000
en numérique.
Détenu à 25 % chacun par TF1, M6, Suez Lyonnaise des Eaux et France
Télévision, le bouquet TPS propose 110 programmes (télé et radio) et
services interactifs. Les abonnés, selon la direction, optent
"massivement" pour l'option globale "Tout TPS" proposée à 98 F jusqu'en
juin 1998 et à 140 F depuis.
Détenu par Canal Plus (70 %), Pathé (20 %) et Warner Bros (10 %),
CanalSatellite propose, de son côté, une offre de base à 110 F puis à 149
F pour le prix suivant. Le bouquet compte au total une centaine de chaînes
(62 francophones, 27 étrangères), 40 stations radios, plus une dizaine de
programmes interactifs.
Cette année, les deux bouquets devraient conquérir chacun 200 000 nouveaux
abonnés et conserver un rythme de croissance l'année suivante.
(Le Monde - 09/01 - Les Echos - 11/01/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas