En 1999, le marché français des services de téléphonie mobile devrait croître de 20 % en valeur et de 46 % en volume.

Par 02 février 1999
Mots-clés : Digital Working

Ayant interrogé 2 000 personnes représentatives de la population française en décembre, la société d'études TMO se base, pour établir ses prévisions, sur les intentions d'achats et un prix de l'ab...

Ayant interrogé 2 000 personnes représentatives de la population française
en décembre, la société d'études TMO se base, pour établir ses prévisions,
sur les intentions d'achats et un prix de l'abonnement envisagé.
Plus de 11 millions de Français possèdent aujourd'hui un téléphone mobile,
soit un taux de pénétration de 19 %. 28 % des foyers sont équipés, dont 60
% depuis moins d'un an et la moitié depuis moins de six mois.
6 % des utilisateurs interrogés ont résilié définitivement leur contrat, 8
% se sont déclarés insatisfaits, 14 % ont changé d'opérateur, 24 % ont
changé de formule. Itinéris représente près de la moitié du marché en
volume, suivi de SFR (35 %) et de Bouygues Télécom (18 %). Motorola,
Alcatel, Nokia, Ericsson et Philips se partagent les 75 % du marché des
terminaux. Captant déjà près de 30 % du marché, la grande distribution
devrait voir sa part passer à 34 % d'ici à un an. Opérateurs et magasins
spécialisés représentent chacun 30 % du marché.
Selon TMO, en matière de services offerts sur le téléphone mobile, seule
la messagerie est utilisée massivement (42 % des possesseurs l'utilisent
souvent, 38 % occasionnellement).
(Stratégies Télécoms & Multimédia - 22 au 29/01/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas