Le 1er janvier 1999 comporte un risque de bug.

Par 16 novembre 1998
Mots-clés : Smart city

En indiquant que les informaticiens ont utilisé le code 99 pour certaines commandes de programmes (fin de fichier, ne pas détruire, tout détruire), le Club informatique des grandes entreprises franç...

En indiquant que les informaticiens ont utilisé le code 99 pour certaines
commandes de programmes (fin de fichier, ne pas détruire, tout détruire),
le Club informatique des grandes entreprises françaises (Cigref) prévient
que le 1er janvier 1999 comporte aussi un risque de bug. Ces risques sont
d’autant plus élevés, selon le Cigref, que de nombreuses entreprises
seront mobilisées durant le week-end de fin d’année pour le basculement de
leurs programmes en euros, notamment dans le secteur financier.
(Le Figaro 14-15/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas