Le 1er trimestre 2001 se termine sur des résultats encourageants.

Par 15 mai 2001
Mots-clés : Smart city

Selon une étude d’IDC France, on assiste au 1er trimestre 2001 à la poursuite de la reprise des marchés professionnels alors que le marché grand public chute de 10 %. Au 1er trimestre 2001 le marc...

Selon une étude d’IDC France, on assiste au 1er trimestre 2001 à la
poursuite de la reprise des marchés professionnels alors que le marché
grand public chute de 10 %.
Au 1er trimestre 2001 le marché de la micro informatique a cru de 11,4 %
en volume et de 9,2 % en valeur.
Débutée au 4ème trimestre 2000, la reprise des marchés professionnels au
1er trimestre 2001 permet à l’ensemble du marché français de croître de
plus de 10 %. L’arrivée de l’euro, la remise à niveau des parcs
informatiques et l’adoption croissante de Windows 2000 devraient
contribuer à soutenir cette croissance sur l’ensemble de l’année, si la
situation économique ne se dégrade pas.
Au 1er trimestre 2001, les ventes sur le marché grand public ont
enregistré un recul important, s’expliquant par plusieurs facteurs. IDC
constate ainsi que le niveau moyen des prix n’a sensiblement pas changé
et que celui d’autres produits grands publics comme les lecteurs DVD et
les Smart handhelds Devices ont pour leur part diminué, attirant la
demande sur leurs marchés.
Après un chute de 16,5 % en 2000, le marché des serveurs enregistre au 1er
trimestre 2001 une croissance de 34 %.
Après être passé de la 5ème à la 3ème place au 4ème trimestre 2000,
Hewlett Packard prend la tête du classement constructeur, avec la
croissance la plus forte en volume de 44,5 %. Malgré une croissance de
42,5 % en volume par rapport au 1er trimestre 2000 et une forte croissance
sur le marché des serveurs (plus de 50 %), Compaq perd sa place de leader
sur le marché français. Le groupe NEC Packard Bell enregistre une baisse
de plus de 12,3 % sur le marché desktop. Bien qu’en tête des constructeurs
au niveau mondial, Dell a vu ses ventes stagner sur les desktops sur le
marché national. Il occupe néanmoins toujours la 4ème place. Au 1er
trimestre 2001, IBM a enregistré des performances supérieures à celles du
marché sur les desktops et les portables, mais perd trois points de parts
de marché au cours de cette période sur le marché des serveurs. Il arrive
en 5ème place.
Toshiba perd encore des parts de marché sur ce trimestre, en particulier
sur le marché des portables. Fujitsu-Siemens bien qu’enregistrant de
solides croissances sur chaque marché, perd sa 6ème position au profit de
Toshiba. Enfin, Apple perd deux points de parts de marché sur le marché
grand public.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/05/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas