2006: un bon cru pour Philips

Par 23 janvier 2007
Mots-clés : Smart city

Le groupe néerlandais, qui est également le leader européen de l'électronique grand public, a enregistré des résultats plus que satisfaisants pour l'année 2006. En effet, après avoir connu...

Le groupe néerlandais, qui est également le leader européen de l'électronique grand public, a enregistré des résultats plus que satisfaisants pour l'année 2006.
 
En effet, après avoir connu quelques années difficiles marquées par des licenciements et des restructurations, Philips Electronics a enregistré un bénéfice net annuel en progression de 87% à 5,383 milliards d'euros. Son chiffre d'affaires est également en hausse de 4,6% et s'élève pour 2006 à 26,9 milliards d'euros.
 
Pour son quatrième trimestre, Philips a par ailleurs engrangé un bénéfice net de 680 millions d'euros contre 332 millions enregistrés un an plus tôt. Ce résultat est supérieur aux attentes des analystes qui tablaient eux sur un bénéfice de 396 millions. Il s'explique notamment par une plus-value de 129 millions d'euros provenant de la vente de sa division de semi-conducteurs à un consortium de fonds de capital-investissement.
 
Son chiffre d'affaires au dernier trimestre 2006 a reculé à 8,128 milliards d'euros contre 9,52 milliards à la même période en 2005.
 
Les autres branches de Philips Electronics ont différemment appréhendé l'année 2006. La division "Electronique grande consommation" a vu son chiffre d'affaires baisser à 3,262 milliards d'euros alors qu'il s'affichait à 3,469 milliards un an plus tôt. En effet, le marché des écrans plats est actuellement très concurrentiel et surapprovisionné.
 
La branche "Equipements hospitaliers" a affiché un chiffre d'affaires stable à 2 milliards d'euros tandis que le secteur des appareils domestiques et de l'éclairage a vu son chiffre d'affaires progresser de 8% à 1,45 milliard d'euros.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 23/01/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas