En 2017, on réglera ses achats via Facebook et Twitter

Par 20 juillet 2016
Social payment

A Singapour, un pilote serait mené pour faire décoller le paiement sur réseaux sociaux.

Le social payment pourrait bien décoller, et dans la première smart city mondiale, Singapour. Selon le Financial Times, les banques de la Cité du Lion travailleraient à rendre le paiement, grâce à son identifiant Facebook et Twitter, possible. Au lieu d’entrer un numéro de compte, l’utilisateur pourrait réaliser une transaction en sélectionnant le bénéficiaire sur ses réseaux. Une rapidité de service, assurée par le FAST (Fast and secure transfers), un système électronique de virement rapide, spécifique à Singapour.

Le paiement par réseaux sociaux n’est pour autant pas tout à fait nouveau. En Inde, ICICI Bank déployait déjà, en 2013, un premier service de paiement via Facebook. L’expérience se révélait fastidieuse : le client accédait à son application ICICI en se connectant au réseau, devait se rendre sur la page Facebook dédiée, puis cliquer sur le service. Là, seulement, le client avait à renseigner ses informations bancaires.

Entre l’avènement du commerce conversationnel, avec les bots Messenger, l’assistanat virtuel bientôt avec M, et si demain, Facebook devenait un moyen de paiement de choix ? La réponse début 2017, à Singapour, pour un premier pilote.

 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas