24 heures contre la censure sur le Net avec Reporters Sans Frontières

Par 06 novembre 2006

61 cyberdissidents sont actuellement emprisonnés dans le monde pour avoir donné leur avis sur des blogs. Reporters Sans Frontières a dressé une liste cette année des treize pays "ennemis...

61 cyberdissidents sont actuellement emprisonnés dans le monde pour avoir donné leur avis sur des blogs. Reporters Sans Frontières a dressé une liste cette année des treize pays "ennemis d'Internet" (Chine, Tunisie, Egypte, Vietnam, Syrie, Iran, ...) qui censurent les contenus Internet qui critiquent les autorités et le gouvernement officiel.
 
Pour dire non à cette censure et mobiliser un grand nombre d'internautes à leur cause, l'organisation Reporters Sans Frontières a décidé de lancer une campagne contre la censure sur Internet pendant 24 heures, entre le mardi 7 novembre, 11 heures et le mercredi 8 novembre, 11 heures, sous la forme d'une cybermanif internationale.
Reporters Sans Frontières arrivera-t-il à faire reculer les censeurs ?
Pour défendre la liberté d'expression sur la Toile et le sort des bloggers dans les pays répressifs, les internautes pourront se connecter pendant ces 24 heures sur le site www.rsf.org Chaque clic sur ce site fera évoluer le planisphère interactif des "Trous noirs du web" et permettra de faire reculer la censure. Chaque clic modifiera l'aspect de la carte du monde. L'objectif annoncé est de rétablir en une journée le réseau dans les pays qui le censurent. Tous les clics seront comptabilisés et cela permettra à Reporters Sans Frontières de dénoncer avec plus de poids les agissements d'un certain nombre de pays qui musèlent cet espace de liberté qu'est Internet.
 
Et à l'occasion de cette manifestation, Reporters Sans frontières lancera le 7 novembre sa propre plate-forme de blogs, rsfblog, ainsi qu'une version en arabe de son site Internet.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 06/11/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas