3617 Annu est condamné à verser 100 millions de F à France Télécom.

Par 22 juin 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Pour avoir piraté les listes de l'annuaire France Télécom, l'annuaire inversé 3617 Annu a été condamné à verser 100 millions de F de dommages et intérêts à France Télécom. Selon un jugement du Tri...

Pour avoir piraté les listes de l'annuaire France Télécom, l'annuaire
inversé 3617 Annu a été condamné à verser 100 millions de F de dommages et
intérêts à France Télécom.
Selon un jugement du Tribunal de commerce de Paris le 18 juin, les
éditeurs du 3617 Annu ont l'nterdiction de télécharger la base de données
d'annuaires, sous astreinte de 4 millions de F par jour. France Télécom
souligne "cette décision exemplaire constitue un avertissement sérieux
pour les auteurs de pratiques frauduleuses de piratage des bases de
données, en particulier sur Internet".
En avril dernier, France Télécom a lancé un service concurrent
3615QuiDonc.
En 1998, le service 3617 Annu a réalisé un chiffre d'affaires d'environ
100 millions de F.
Alors qu'il n'y a pas longtemps, il fallait débourser environ 50 millions
de F pour acquérir la base de données de France Télécom, ce dernier a, la
semaine dernière, revu à la baisse ses tarifs. Désormais, la base de
données peut être achetée pour 3,5 millions de F et 9 centimes la donnée.
(Les Echos - F rance Soir - Le Figaro - La Tribune - 23/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas