37 % du marché bancaire on line est réalisé par les banques européennes.

Par 02 octobre 1997

Qualisteam, société de conseil et de réalisation de sites Web, spécialisée sur le marché des banques en ligne, en France et dans le monde, recense sur son site Web (www.qualisteam.com), près de 95...

Qualisteam, société de conseil et de réalisation de sites Web,
spécialisée sur le marché des banques en ligne, en France et dans le
monde, recense sur son site Web (www.qualisteam.com), près de 95 % de
sites bancaires dans le monde, soit plus de 1 000 sites financiers en
tout. Ayant réalisé le panorama mondial des banques sur l'Internet en
s'appuyant sur cette base de données, Qualisteam présente une analyse
détaillée de plus de 70 Web bancaires dans le monde. Le marché bancaire
sur Internet représente 45 % aux Etats-Unis, 37 % en Europe. Les sites
bancaires se divisent en cinq catégories. Peu de pages et présence
minimale sur Internet pour le Web succinct (9 %). Les Web de type
généraliste présentant la banque et ses produits sont les plus nombreux
(65 %). Le Web ciblé (16,5 %) offre des produits ou services spécifiques
par type de profession, de marché .. Le Web pratique (4,5 %) offre, quant
à lui, des services intégrés (calculateurs, simulateurs ou formulaires
interactifs). Le Web qualifié de cyber par la société française propose
des services bancaires ou parabancaires comme la consultation des comptes,
les virements ou le paiement électronique. Ces services représentent 5 %
seulement des sites bancaires sur Internet. Qualisteam a également
réalisé une étude entièrement en ligne auprès de 1 000 utilisateurs de
banques françaises. Elle montre une certaine évolution sur le marché
français. Les internautes ayant répondu au questionnaire ont en moyenne 35
ans, leurs revenus mensuels s'élèvent en moyenne à 18 000 F. 45 % gagnent
plus de 15 000 F par mois, 17 % déclarent entre 20 000 et 30 000 F
mensuels. Pour un tiers d'entre eux, Internet à le mérite de ne pas être
cher, 26 % estiment qu'Internet est rapide. Les utilisateurs estiment
surtout qu'il est très important de pouvoir communiquer par e-mail avec
son banquier.
(Autoroutes Electroniques - 26/09/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas