La 3D sans lunettes, c'est maintenant

Par 17 janvier 2012
homme lunettes 3D

Le fabricant IEE intègre une technologie de film stéréoscopique dans ses appareils d'affichage. Il les destine au monde du commerce et du marketing grand public.

C'est une plainte récurrente : à quand la 3D sans avoir à porter ces lourdes lunettes qui font mal à la tête et aux yeux ? A priori, pour maintenant. Chez IEE en tout cas. Le fabricant californien de technologies et d’appareils d’affichage numériques intègre dans ses produits un système développé par 3M et permettant de diffuser des films visibles en relief à l’œil nu.

Le procédé consiste à reporter le travail que font normalement les lunettes stéréoscopiques pour transmettre à l’oeil une image en relief sur l’écran lui-même. 3M a inventé un film optique, placé dans l'appareil, qui dirige l’image dans deux directions, une vers l'œil gauche, l'autre vers l’œil droit. C'est ainsi que se crée l'image en 3D.

IEE avait commencé par incorporer cette technologie dans des appareils à usages militaires, tels des PDA. Désormais, il la destine au monde de la consommation grand public et aux magasins, qui peuvent se servir d’écrans placés aux points de vente et aux caisses notamment. Mais ils peuvent également disposer des écrans 3D stratégiquement dans les allées de leurs sites marchands, proposant spots publicitaires, bandes-annonces de films, promotions, informations sur les produits, selon les cas et les lieux. On imagine parfaitement les usages possibles dans le hall d’entrée d’un cinéma, dans un magasin de jeux vidéos ou dans des parcs d’attractions. IEE évoque aussi un usage dans les stations-services, mais là, on voit moins...

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas