400 000 internautes français se seraient laissés séduire par l'accès gratuit.

Par 22 juin 1999
Mots-clés : Digital Working

Depuis deux mois et demi, une dizaine de fournisseurs proposent en France l'accès gratuit à l'Internet. Venant de réaliser une enquête auprès de 5 000 internautes, Benchmark Group, éditeur du Jour...

Depuis deux mois et demi, une dizaine de fournisseurs proposent en France
l'accès gratuit à l'Internet.
Venant de réaliser une enquête auprès de 5 000 internautes, Benchmark
Group, éditeur du Journal du Net, a établi un classement des sept
principaux fournisseurs d'accès gratuit au 1er juin.
Liberty Surf, avec un nombre d'abonnés estimé entre 110 000 et 130 000, se
positionne comme le leader sur le marché français. Selon le Journal du
Net, Liberty Surf, lancé fin avril par Kingfisher et le Groupe Arnault,
semble bénéficier de son partenariat avec Darty.
Le fournisseur français indépendant Free (80 000 à 100 000 abonnés) arrive
en seconde place, suivi de World Online (60 000 à 70 000 abonnés) et de
Freesurf (60 000 abonnés). Viennent ensuite Fnac.net (30 000 à 40 000
abonnés), VNU.net (15 000 à 20 000 abonnés) puis Lokace Online (10 000 à
20 000 abonnés).
D'après Benchmark Group, 400 000 abonnements gratuits ont été souscrits
auprès de ces sept fournisseurs. Si l'on tient compte des
multi-abonnements de certains internautes souhaitant tester plusieurs
offres "le nombre de personnes qui surferaient gratuitement serait
d'environ 220 000".
Les abonnements gratuits auraient attiré près de 75 000 vrais "nouveaux
internautes". Selon Alain Steinmann du Journal du Net, "il est encore trop
tôt pour tirer des conclusions" sur les éventuels transferts d'un service
payant vers un gratuit "l'expérience anglaise montre qu'il a fallu six
mois pour que les vagues de désabonnement soient véritablement sensibles
chez les "providers" payants. Les internautes ont en effet préféré tester
le gratuit avant de résilier leur abonnement payant".
(La Tribune - 23/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas