[5 Plus City Forum] Les villes intelligentes misent sur la durabilité et l'identité

Par 25 mars 2013
Ville

Une amélioration des infrastructures, une meilleure consommation de l'énergie et la création d'une identité, tels sont les enjeux des villes du futur.

La convergence entre numérique et ville serait l’étape la plus intéressante de la révolution numérique. C’est en tout cas l’avis de André Santini, maire de Issy-les-Moulineaux, où s’est déroulé cette semaine le 5 Plus City forum. L’objectif actuel des villes est donc de trouver les solutions qui permettront aux gens de vivre ensemble et s’adapter pour eux, par l'intermédiaire des technologies. Mais pour cela, les experts présents à l’événement s'accordent sur la nécessité de réaménager l’espace public et privé, en construisant une solution personnalisée et adaptée à tous les citoyens. Les outils de modélisation pourraient alors permettent une coopération préalable à la conception physique de ces projets. En tout cas, l'amélioration des infrastructures et la construction d’une identité urbaine seraient les deux tendances à appliquer.

Vers une mobilité plus intelligente et plus durable

L’amélioration des infrastructures est un défi majeur pour les villes intelligentes car elle permettra une meilleure gestion des flux, quels qu’ils soient. Les systèmes de transports en commun doivent donc être repensés. Patrick Ropert, directeur de la communication de la SNCF, affirme qu’il faut « révolutionner le modèle énergétique afin de créer une mobilité renouvelable ». Bertrand Martin, Président de l’ADHAC (association Espagnole des réseaux de chaud et de froid) quant à lui, insiste sur une nécessité de l’amélioration des infrastructures pour une meilleure consommation de l’énergie. Mais ce réaménagement des villes peut également débuter par le développement du stationnement intelligent. Ainsi, la ville de Nice projette la création d’horodateurs intelligents qui permettront à l’utilisateur de régler son stationnement par pièces, carte bleue, mais aussi par NFC. Ces bornes seront reliées à une application mobile « EzMove », qui permettra également à l’automobiliste d’être au courant des places de stationnement libres.

Créer une identité urbaine

Mais pour parvenir à ces transformations, il faudrait commencer par connecter tous les systèmes, afin que les gens ne travaillent plus « en silo ». C’est ce qu’affirme Philippe Forestier, Directeur Général Adjoint et membre du Comité Exécutif de Dassault Systèmes. Il faudrait en fait combiner les différentes organisations dès la phase de conception pour prendre en compte toutes les contraintes techniques, en s'appuyant, par exemple, sur les différents outils de modélisation. Mais la technologie permettrait également de créer une identité urbaine. Tous les acteurs peuvent maintenant expérimenter le passé, le présent et le futur de leur ville. Pierre Clément, architecte, travaille sur un projet encyclopédie interactive de Paris, mise au point à l’aide de l’outil « Index 3D système ». Un utilisateur d’appareil mobile pourra se promener dans Paris et avoir accès à de nombreuses informations. Cet outil peut traiter chaque rue comme une propre identité et accélérer les projets grâce à la compréhension de l’environnement par tous. Les utilisateurs auront aussi le rôle de « consultant » et pourront ajouter des informations sur la plate-forme.

 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas