71% des logiciels des entreprises françaises seraient piratés

Par 25 septembre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

C'est un chiffre qui a de quoi surprendre: selon Business Software Alliance (BSA) France, sur l'ensemble des contrôles effectués l'an dernier dans les entreprises françaises, 71%...

C'est un chiffre qui a de quoi surprendre : selon Business Software Alliance (BSA) France, sur l'ensemble des contrôles effectués l'an dernier dans les entreprises françaises, 71% des logiciels utilisés sont des copies illégales. BSA France a même relevé 91% de logiciels pirates (soit 2563 licences) dans une société. Le plus faible taux de piratage atteint quand même les 40%. Toutefois, BSA n'a pas précisé dans son rapport le nombre d'entreprises contrôlé.
 
L'organisation précise que "les sociétés contrôlées ont dû payer en moyenne 45000 euros aux éditeurs au titre du préjudice matériel et du préjudice d'image". En outre, "elles devront également régulariser leur situation pour l'avenir en s'acquittant du règlement des licences pour l'ensemble de leur parc logiciel". Il faut savoir que les entreprises qui utilisent des logiciels sans posséder de licence encourent une amende pouvant atteindre 1,5 million d'euros.
 
Le manque à gagner pour les éditeurs de logiciels s'élève à près de 3,2 milliards de dollars. Le porte-parole de Business Software Alliance a précisé qu'il y aurait "une intensification des contrôles dans les mois à venir".
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 25/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas