754 nouveaux internautes sous le feu de la RIAA

Par 01 septembre 2005

Nouvelle salve aux Etats-Unis de la part de la RIAA (Record Industry Association of America) : l'association vient en effet de déposer 754 nouvelles plaintes contre des internautes accusés...

Nouvelle salve aux Etats-Unis de la part de la RIAA (Record Industry Association of America) : l'association vient en effet de déposer 754 nouvelles plaintes contre des internautes accusés d'avoir illégalement téléchargé de la musique.

En ligne de mire, comme à chaque fois, les utilisateurs des réseaux de partage de fichiers sur Internet, le Peer to Peer (de particulier à particulier). Son action porte cette fois-ci sur les utilisateurs des réseaux Kazaa, Grokster et LimeWire (Gnutella).

La RIAA ne baisse pas les bras et continue d'aligner les plaintes. Tendance qui n'est pas près de s'inverser : "Dans les prochaines semaines et mois, nous allons étendre d'une manière significative nos efforts contre la piraterie pour ceux qui ignorent les messages de la justice", affirmait récemment l'association de défense de l'industrie du disque dans un communiqué.

Certains médias font maintenant le décompte des plaintes déposées par la RIAA : la plupart des médias s'accorde sur le chiffre de 14 000 plaintes depuis octobre 2003. Guillaume Champeau, du site Ratiatum.com, spécialisé dans le Peer-to-Peer dénombre quant à lui 12 609 plaintes. Et affirme : "il ne s'agit environ que de 0,04% du nombre de P2Pistes aux Etats-Unis. (...)Autant le dire, la bataille est perdue d'avance."

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas