85 % des français ne se sont pas encore préparés au passage à l’euro.

Par 20 juin 2001
Mots-clés : Smart city

Selon la première vague de l’Eurobaro, réalisé en juin par l’Ipsos avec La Poste et le Journal du Dimanche, 75 % des Français s’estiment aujourd’hui très ou assez bien informés sur le changement de ...

Selon la première vague de l’Eurobaro, réalisé en juin par l’Ipsos avec La
Poste et le Journal du Dimanche, 75 % des Français s’estiment aujourd’hui
très ou assez bien informés sur le changement de monnaie, particulièrement
les cadres, les hauts revenus et les diplômés. Ce sentiment de bonne
information est plus faible chez les femmes, les bas revenus et les
ouvriers. Toutefois, malgré ce bon niveau d’information, 52 % des Français
déclarent qu’ils se prépareront véritablement au changement entre le 1er
décembre 2001 et le 1er janvier 2002, 29 % pensent le faire cet été ou
d’ici novembre. Enfin, 15 % déclarent l’avoir déjà fait.
Au total, 85 % des Français ne se sont pas encore préparés au changement
de monnaie. A six mois du changement, un tiers des Français sont encore
inquiets, un second tiers plutôt confiant et un troisième tiers ni
inquiet, ni confiant.
44 % des femmes, 41 % des ouvriers, 41 % des non diplômés et 42 % des bas
revenus sont ceux qui sont les plus inquiets.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 21/06/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas