9,4 milliards d'euros de CA pour le marché de la téléphonie au 4ème trimestre 2004

Par 18 mai 2005
Mots-clés : Digital Working

Ils viennent d'être publiés, les chiffres du marché de la téléphonie au quatrième trimestre 2004. L'Autorité de Régulation des Télécommunications l'a valorisé à 9,4 milliards d'euros, en hausse...

Ils viennent d'être publiés, les chiffres du marché de la téléphonie au quatrième trimestre 2004. L'Autorité de Régulation des Télécommunications l'a valorisé à 9,4 milliards d'euros, en hausse de 2,9 % par rapport au quatrième trimestre de l'année 2003. Les revenus de la téléphonie fixe sont de 3,1 milliards : ils continuent leur dégringolade, en perdant cette fois-ci 4,9 % sur un an.

Le nombre de lignes dégroupées a, à l'inverse, progressé rapidement pour atteindre 1,5 million à la fin de l'année 2004 (contre 273 255 lignes à fin 2003). Le dégroupage total ne concerne que 92 869 lignes fin 2004 mais a connu une forte progression (+ 73,5%) au cours du quatrième trimestre.

Les revenus Internet atteignent 630 millions d'euros au dernier trimestre 2004. Sur les 12 millions d'abonnements Internet en service à la fin de l'année 2004, 6,5 millions sont des abonnements à haut débit. Le nombre d'abonnements Internet haut débit s'est accru de un million au quatrième trimestre et de trois millions sur l'ensemble de l'année 2004.

Les opérateurs ont réalisé 630 millions d'euros de revenus sur le marché Internet. La hausse constatée sur ce marché (75,4 % de plus qu'il y a un an) est due en partie à l'intégration et à la comptabilisation de fournisseurs d'accès Internet dans les résultats d'opérateurs déclarés.

Avec 3,8 milliards de revenus au quatrième trimestre 2004, la téléphonie mobile continue à animer la croissance du marché. Le secteur des mobiles représente 40 % de l'ensemble des revenus du marché des communications électroniques. Une hausse qui est alimentée par l'accroissement du nombre d'abonnés (44,5 millions à la fin de l'année, en croissance de près de 7 % en 2004) et par le développement des usages (+ 7,8 % sur la voix et + 14,7 % sur le transport de données).

Revenus
(en millions d’euros)
4ème trim.
2003
1er trim.
2004
2ème trim.
2004
3ème trim.
2004
4ème trim
2004
Variation
4T04/4T03

Téléphonie fixe 1)
3 319
3 273*
3 201*
3 152*
3 155
-4,9%

Internet 2)
359
437
439
560
630
+75,4%

Téléphonie mobile 3)
3 490
3 479
3 616
3 786
3 780
+8,3%

Ensemble téléphonie
et Internet
7 168
7 189
7 256
7 497
7 566
+5,5%

source ART

Volumes
(en millions de minutes)
4ème trim.
2003
1er trim.
2004
2ème trim.
2004
3ème trim.
2004
4ème trim.
2004
Variation
4T04/4T03

Téléphonie fixe
27 760
28 274*
26 359*
24 983*
27 269
-1,8%

Internet (bas débit)
17 313
17 139*
14 778*
12 693*
12 688
-26,7%

Téléphonie mobile
16 998
18 009
18 258
18 552
19 482
+14,6%

Total service téléphonique
et Internet
62 072
63 422*
59 394*
56 228*
59 440
-4,2%

Dont service téléphonique
(fixe et mobile)
44 759
46 283*
44 617*
43 534*
46 751
+4,5%

* données rectifiées par rapport à la publication précédente.

Le volume global de la téléphonie (téléphonie fixe et mobile) a progressé de 4,5 % par rapport au quatrième trimestre 2003 : celui de la téléphonie mobile est en hausse de 14,6 % alors que le volume de la téléphonie fixe décroît de 1,8 %. La baisse sur un an du trafic Internet bas débit sur le réseau commuté (-26,7 %) est à mettre en parallèle avec la chute du nombre d'accès Internet bas débit.

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/05/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas