Abus de position dominante: Olitec réclame 44 millions d'euros à France Télécom

Par 15 mars 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

France Télécom affronte une fois de plus la justice pour abus de position dominante! La société française Olitec, spécialisée dans les modems et routeurs Wi-Fi et ADSL, vient d'annoncer avoir saisi le Tribunal de Commerce de Paris à...

France Télécom affronte une fois de plus la justice pour abus de position dominante! La société française Olitec, spécialisée dans les modems et routeurs Wi-Fi et ADSL, vient d'annoncer avoir saisi le Tribunal de Commerce de Paris à l'encontre de l'opérateur, qui est accusé "d'abus de position dominante sur le marché de l'ADSL et le marché connexe des modems". Elle demande, au titre de dommages et intérêts, la somme de 44 millions d'euros.
 
Les rapports conflictuels entre les deux sociétés ne sont pas récents. En 2002, Olitec avait déjà engagé une affaire judiciaire pour les mêmes raisons contre France Télécom, mais n'avait pas obtenu gain de cause.
 
La justice européenne, de son côté, a eu plus de succès, avec la condamnation en 2003 par la Commission européenne de Wanadoo (devenu Orange), filiale de France Télécom, à une amende de 10.35 millions d'euros pour abus de position dominante sur le marché du haut débit. La condamnation a été confirmée fin janvier 2007 par le Tribunal de première instance de la Cour européenne de justice.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 15/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas