Accès aux technologies de l'information : l'Europe et l'Asie championnes du classement onusien

Par 20 novembre 2003

A l'exception du Canada, les dix pays du monde offrant à leur population le meilleur accès aux technologies de l'information sont tous européens ou asiatiques. C'est l'une des surprises que ...

A l'exception du Canada, les dix pays du monde offrant à leur population le meilleur accès aux technologies de l'information sont tous européens ou asiatiques. C'est l'une des surprises que réserve le premier indice universel d'accès numérique que publiera l'UIT, l'agence spécialisée de l'ONU pour les télécommunications, lors du Sommet mondial sur la société de l'information.

L'indice d'accès numérique (DAI) mis au point par l'Union internationale des télécommunications se différencie d'autres indices dans la mesure où il inclut plusieurs nouvelles variables telles que l'éducation ou l'accessibilité économique. Jusqu’à présent, la fracture numérique était essentiellement imputée au nombre des infrastructures. Le DAI prend en compte les infrastructures, mais y ajoute éducation et accessibilité économique.

Dans le classement du DAI, qui prend en compte 178 pays, les états nordiques apparaissent en tête, qu’il s’agisse d’Internet ou de téléphonie mobile. La Suède, le Danemark et l’Islande prennent respectivement les trois premières places. En Asie, ce sont la Corée du Sud (à la 4ème place !), Hong Kong, Taiwan et Singapour qui ont le plus progressé en termes d’usages des technologies de l’information. L’auteur du rapport, Michael Minges, a d’ailleurs déclaré : « Au cours des quatre dernières années, il y a eu un grand bouleversement. Cela se déplace vraiment vers l’Asie.

Certaines initiatives de déploiement des technologies de l’information ont valu à des pays comme la Malaisie, les Emirats arabes unis ou les Seychelles (au premier rang des pays d’Afrique) de progresser au classement du DAI. Les taux d’accès aux technologies de l’information sont les plus faibles dans les pays de l’Afrique sub-saharienne, avec un taux quasi nul (0,04) pour le Niger.

(Atelier groupe BNP Paribas – 20/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas