Accord sino-japonais pour l'établissement d'un standard mondial de la téléphonie mobile

Par 25 août 2005
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

La Chine et le Japon ne sont probablement pas prêts à faire table rase du passé, ni à oublier les différends qui les séparent, mais dans le domaine de la téléphonie, ils ont décidé de faire face...

La Chine et le Japon ne sont probablement pas prêts à faire table rase du passé, ni à oublier les différends qui les séparent, mais dans le domaine de la téléphonie, ils ont décidé de faire face ensemble au reste du monde. Objectif : ne pas passer à côté de la téléphonie de quatrième génération (4G) et en devenir les principaux acteurs.

Les Japonais se sont fait doubler par les Européens lors de l'avènement de la téléphonie mobile et n'ont pas réussi à imposer leur standard de cellulaire, le PDC, face au GSM. Bien que les industriels nippons commercialisent maintenant des GSM et en tirent grand profit, ils ne se pardonnent pas d'être passé à côté de la manne financière que représente l'établissement d'une norme mondiale en matière de téléphonie mobile.

En s'alliant avec la Chine, le Japon évite une confrontation de plein fouet qui n'aurait pas manqué de se produire le cas échéant, et s'assure des ouvertures sur le marché chinois en plein essor (350 millions d'usagers à l'heure actuelle). La Chine, elle, peine encore à établir sa propre norme 3G et ne souhaite pas rater le coche de la quatrième génération. Seule, elle n'est pas sûre de pouvoir suivre le mouvement des pays les plus industrialisés, mais alliée au Japon, tous les espoirs lui sont permis.

La 4G devrait permettre une convergence accrue entre les différents modes de communication et proposer des débits nettement supérieurs à ce que peut la téléphonie de troisième génération. Si le Japon et la Chine parviennent à mettre au point le nouveau standard mondial de téléphonie mobile, ils pourront peser très lourdement sur le marché mondial dès que ce dernier sera introduit.

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/08/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas