Les achats en ligne en France progressent fortement en 2002

Par 21 août 2002

Selon une étude réalisée depuis trois ans sur le e-commerce dans le monde, auprès de 42 000 personnes dans 37 pays d’Europe, d’Amérique du Nord, du Sud et d’Asie Pacifique, par le département ...

Selon une étude réalisée depuis trois ans sur le e-commerce dans le monde, auprès de 42 000 personnes dans 37 pays d’Europe, d’Amérique du Nord, du Sud et d’Asie Pacifique, par le département Interactive de Taylor Nelson Sofres, la France rattrape son retard en matière d’achats en ligne par rapport au reste du monde. Avec 19 % d’acheteurs en ligne en 2002, contre 12 % en 2001 et 7 % en 2000, la France entre dans le top 10 des pays comptant la plus forte proportion d’acheteurs en ligne parmi les internautes. 2003 ne devrait toutefois pas connaître en France une croissance aussi forte. 17 % des internautes français envisagent en effet d’acheter en ligne dans les six prochains mois, contre 22 % sur la même période l’an dernier (18 % en moyenne internationale en 2002, contre 17 % en 2001). 15 % des internautes dans le monde effectuent des achats en ligne. Pour la troisième année consécutive, les Etats-Unis ont le taux le plus élevé d’acheteurs en ligne (32 % des internautes). Grâce au boom de la Corée du Sud, l’Asie-Pacifique enregistre une forte croissance des achats en ligne : 31 % des internautes en 2002. Les livres (24 %) et les CD (16 %) sont toujours les produits les plus achetés en ligne en France. Par ailleurs, pour la première fois en France, les voyages (13 %) passent devant les achats de hardware. Les acheteurs en ligne en Corée du Sud et aux Etats-Unis achètent davantage de vêtements (25 %), les Allemands et les Néerlandais davantage de CD/musique (respectivement 24 et 23 %). Les livres sont très appréciés par les Taiwanais (39 %), les voyages par les Irlandais (28 %) et les Norvégiens (27 %). 61 % des acheteurs en ligne en France dépensent moins de 100 euros par mois contre une moyenne internationale de 47 %. Les hommes dépensent plus que les femmes (606 euros, contre 345 euros). 30 % des non acheteurs en ligne dans l’ensemble des pays ne souhaitent pas communiquer leurs coordonnées bancaires (43 % en France). 28 % d’entre eux estiment se sentir davantage en sécurité lorsqu’ils achètent dans un magasin. 34 % des populations interrogées ont utilisé Internet en 2002, contre 31 % en 2001. Les pays scandinaves arrivent toujours en tête. 63 % de la population au Danemark s’est ainsi connectée au web, devant les Etats-Unis (62 %). 37 % de la population en France a utilisé Internet en 2002, contre 33 % en 2001. 31 % des Françaises ont utilisé Internet en 2002, contre 24 % en 2001. L’utilisation d’Internet par les hommes demeure stable : 43 % en 2002 pour 42 % en 2001. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 21/08/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas