Les acteurs de l'écosystème digital chinois : des modèles à suivre ?

Par 05 décembre 2012 Laisser un commentaire
QQ vs Facebook

Le service de messagerie QQ Tencent ne se repose quasiment pas sur la publicité et propose de nombreux services ajoutés. Une piste intéressante pour les autres réseaux ?

Les modèles mis au point par les acteurs de l'économie digitale en Chine peuvent-ils faire office de modèles ? Selon Thierry Isckia, professeur de Management Stratégique à Télécom Ecole de Management, qui présentait la conférence La Chine, nouveau modèle de développement de l’économie digitale ? organisée lundi 3 décembre, sur certains aspects, oui. Lors de l'événement, une étude comparative de FB et QQ Tencent a été présentée. Celle-ci affirme que QQ, le système de messagerie instantanée propriétaire de Tencent, propose un grand nombre de services monétisés, plus que Facebook, et ce dans des secteurs très diversifiés : jeux mobiles, sons à télécharger, solutions de gestion de la relation client dites sociales, solutions de Big Data.

Des business modèles différents

Et cela marche :il s'agit en effet de la troisième société mondiale, derrière Google et Amazon. Selon Thierry Isckia, si l'on regarde les modèles, "Facebook est une société qui se dit web 2.0 alors que son business model est 1.0". Concernant les revenus on remarque que la quasi-totalité de ceux de Facebook sont issus de la publicité.Ils représentent 3,15 milliards de dollars, soit 85%, alors que la publicité ne représente que 7% soit 0,32 milliards de dollars, chez QQ Tencent. Pour cette entreprise, les revenus issus des jeux par contre représentent 55%, soit 2,5 milliards de dollars alors que pour Facebook ces derniers s’élèvent à 0,5 milliards soit 13%.

Un écosystème à part entière

En outre, près de 90% des revenus de QQ proviennent de seulement 8% de ses utilisateurs actifs contre seulement 10% pour Facebook. "Le modèle de QQ est un écosystème à part entière. Sa force réside dans la construction d’un écosystème dynamique avec des services qui sont des gisements de valeurs et qui se monétisent", poursuit Thierry Isckia. En effet,  le réseau QQ Tencent était initialement un service de messagerie instantanée, puis de nombreux services s’y sont progressivement rattachés. "Pour relever ces défis, Facebook devra se réinventer afin d’explorer de nouveaux espaces de marché", affirme-t-il.

 

 

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas