Adapter l'enseignement supérieur au défi de l'innovation

Par 21 février 2011 Laisser un commentaire
Un inégnieur fait des dessins

Pour encourager les étudiants d'Ecoles d'ingénieurs à innover, il faut rapprocher les écoles aux problématiques de l'entreprise

L'enseignement supérieur français doit se donner les moyens d’être innovant et de créer les conditions nécessaires pour favoriser un entreprenariat technologique. C’est le constat que fait l’Institut Montaigne dans une étude menée par trois anciens étudiants de l’Ecole polytechnique. Selon eux, pour être innovant, il faut d’abord déposer des brevets. Ils soulignent que pour créer les conditions d’une culture de l’innovation, le dépôt des brevets doit se faire directement par les chercheurs qui en assument ainsi les risques et en reçoivent les bénéfices.

S’initier à l’entreprenariat technologique

Au-delà du brevet en lui-même ils constatent que le pont entre les laboratoires de recherches universitaires, qui déposent des brevets, et la mise en place de modèles d’affaire en rapport avec ceux -ci est difficile. Il ajoute notamment que seul l’Ecole polytechnique a mis en place une initiation à l’entreprenariat technologique. Là-bas, chaque étudiant doit développer un modèle d’affaire virtuel d’une start-up en utilisant une innovation qu’ils ont sélectionnée dans l’un des laboratoires de l’Ecole. Plus que de développer un savoir technique, l’objectif pour les étudiants est d’être à même de construire un projet commercial et une stratégie marketing pour comprendre le fonctionnement du marché.

Faire collaborer les Ecoles et les entreprises

Le rapport souligne enfin que « nos économies de la connaissance sont désormais fondées sur l’innovation et les ruptures technologiques ». Pour mieux comprendre ces changements, l’étude propose que l’ensemble des écoles et une partie des entreprises puissent collaborer pour mener des projets innovants. L’objectif est de créer un pont de savoir entre ces écoles publiques et les entreprises.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas