ADLPartner accélère son développement à l’international

Par 07 octobre 2002
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Le groupe ADLPartner, opérateur spécialisé dans l’animation de marques et la fidélisation de clientèles par abonnement presse, a réalisé au 1er semestre 2002 un chiffre d’affaires net de 17,75 ...

Le groupe ADLPartner, opérateur spécialisé dans l’animation de marques et la fidélisation de clientèles par abonnement presse, a réalisé au 1er semestre 2002 un chiffre d’affaires net de 17,75 millions d’euros, en hausse de 26,2 % par rapport au 1er semestre 2001 (14,06 millions d’euros). Le résultat net part du groupe est une légère perte de 0,02 million d’euros, contre un bénéfice un an plus tôt de 0,97 million d’euros. Les investissements de structuration et de développement international ainsi que le lancement d’une nouvelle activité en France ont fortement pesé sur la marge nette.
Au cours du 1er semestre 2002, ADLPartner a accéléré sa stratégie de conquête des marchés de l’animation et de fidélisation des clientèles à l’international et de diversification de services de fidélisation en France. En France, le groupe a enrichi son offre via une nouvelle filiale US Promotions proposant aux marques partenaires des jeux promotiionnels personnalisés. Au 1er semestre, cette activité en création enregistre une perte courante de 0,33 million d’euros. Grâce à la rentabilité dégagée par les activités de fidélisation par abonnement en France, le résultat d’exploitation se maintient à près de 13 % du chiffre d’affaires France. A l’international, ADLPartner a lancé des tests commerciaux en Espagne, grâce à des partenariats avec Auchan, et en Grande-Bretagne avec le groupe Royal Bank of Scotland. Ces activités complètent la présence d’ADLPartner en Allemagne (ADLPartner Marketing GmbH) et en Suisse où le groupe s’est associé, en mai dernier, avec Hachette Distribution Services. Bien que permettant la constitution de portefeuilles d’abonnements déjà significatifs (13 % du portefeuille consolidé), cette stratégie entraîne néanmoins d’importantes charges se traduisant par un résultat courant négatif de 1,4 million d’euros. La montée en rentabilité des nouvelles activités US Promotions et la contribution accrue du portefeuille d’abonnements à l’international devraient permettre à la marge d’exploitation de retrouver progressivement en 2003 ses niveaux antérieurs. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 07/10/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas