Les adolescentes au secours de l'industrie musicale ?

Par 11 février 2004
Mots-clés : Future of Retail

Depuis plusieurs années déjà, la population pré-adolescente ou adolescente féminine est une cible marketing privilégiée. Une étude du cabinet Jupiter Research, menée en septembre 2003 auprès d'un...

Depuis plusieurs années déjà, la population pré-adolescente ou adolescente féminine est une cible marketing privilégiée. Une étude du cabinet Jupiter Research, menée en septembre 2003 auprès d’un panel Ipsos de 1.800 jeunes filles (10-19 ans) devrait plaire à l’industrie musicale. Il semble en effet que les adolescentes s’intéressent plus à la musique que les adolescents garçons : elles dépenseraient en moyenne 15 % de plus d’argent pour des produits musicaux que les garçons.

Qui plus est, ces adolescentes ne sont pas des fanatiques du téléchargement gratuit. Les garçons rechignent beaucoup plus qu’elles à payer pour des produits qu’ils peuvent avoir gratuitement et d’une qualité moindre sur Internet. En outre, les adolescentes s’intéressent à tout ce qui entoure le domaine de la musique : extraits musicaux, clips, articles spécialisés sur la musique, etc. Et elles sont deux fois plus nombreuses que les garçons à rechercher de l’information sur les concerts et les tournées d’artistes.

Près de la moitié des adolescentes qui disposent d’un accès Internet dépensent plus de 100 dollars par an pour la musique. En outre – une information à l’intention des marketeurs de ce segment – elles font énormément circuler l’information qu’elles trouvent sur ce qui les intéresse, elles transmettent facilement des URL, etc.

Le cabinet Jupiter conclut de son étude que 26 % de la population des adolescents qui ont accès à Internet sont des adolescentes influentes dans le domaine de la musique. Ces « meneuses » dépenseraient également 28 % d’argent de plus, pour s’offrir des produits musicaux, que la moyenne des adolescents internautes.

(Atelier groupe BNP Paribas – 11/02/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas