Adopter les outils de pointe rend le personnel de santé plus disponible pour les patients

Par 11 octobre 2012
infirmières utilisant l'outil Patient Safe

PatientTouch, un outil basé sur l'iPod Touch, repose sur les dossiers médicaux et l'identification du patient. Le système améliore la communication entre les équipes médicales et l'efficacité de la mise en place des processus.

 

L'HITECH Act a fait sentir ses effets dans la mise en place, à grande échelle, du dossier médical électronique (DME) qui a donné naissance à de nombreuses start-up médicales, services médicaux mobiles et autres produits. PatientSafe Solutions a rassemblé ces divers éléments dans son produit PatientTouch, une solution mobile d'organisation des soins destinée à de nombreuses applications médicales. Le système propose une identification incontestable du patient (Positive Patient Identification - PPID) et des solutions en matière d'interventions médicales et de communication en recourant à des appareils portables basés sur l'iPod Touch d'Apple. PatientTouch intègre le DME à son flux PPID : le praticien scanne des codes sur l'appareil du patient, comme les médicaments ou d'autres éléments qui permettent de valider de nombreuses procédures.

Diminuer le risque d'erreurs médicales grâce à l’innovation technologique…

Tout en alignant de nombreuses variables des pratiques médicales aux enregistrements et bases de données pour assurer une bonne exécution, PatientTouch dispose également d'un système de communication permettant d'accéder en temps réel, et de gérer, les informations du patient, ses plans de soins, l'assignation des patients et les communications et notifications de l'équipe médicale. Il reste aux systèmes informatiques de soins de santé à réaliser leurs promesses : « la possibilité d'accéder à une information critique de systèmes [d'informations hospitalières] existants et de les mettre à jour rapidement grâce à un appareil réellement mobile va révolutionner le processus de prestation des soins », déclare Jim Sweeney, Président et Chief Executive Officer de PatientSafe Solutions. Étant donné que des erreurs évitables dans les procédures, les tests et les prescriptions surviennent régulièrement, tout système favorisant la communication et la précision est le bienvenu dans le secteur médical.

…Libère également du temps à consacrer au patient

Non contents d'améliorer la communication et de prévenir les erreurs médicales, les flux mobiles de santé peuvent libérer du temps pour les praticiens. Tout vérifier pour s'assurer que le bon patient reçoit le bon traitement au bon moment exige beaucoup d'attention, et un outil digital peut accélérer ce processus. Selon les chiffres de PatientSafe, une infirmière ne consacre, en général, pas plus de 19% de son temps aux soins aux patients. La plus grande partie de son temps est consacrée à la documentation (35%) mais également à la coordination des soins (21%), à l'administration médicale (18%) et à l'évaluation des signes vitaux (7%). PatientTouch gère plusieurs de ces activités consommatrices de temps, et le temps consacré aux patients passe à 38%.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas