L'adoption "d'infrastructures sociales" est critique pour les marques

Par 24 septembre 2012
man interacting with image of a shopping cart

Pour un engagement optimal sur les sites d'entreprise, les boutons de connexion ou commentaires sociaux et d'autres « infrastructures sociales » sont nécessaires. La plateforme d'entreprise sociale Gigya veut apporter de la valeur au public de tous les sites Web et applications à caractère social.

Une intégration réussie des réseaux sociaux sur les sites d'entreprise peut amener les visiteurs à rester plus longtemps et à consulter plus de pages. Mais la présence sociale sur les sites ne se limite pas à des boutons de connexion à Facebook, Yahoo ou d'autres. Ce que Gygia appelle « l'infrastructure sociale » a été développé pour que les sites d'entreprises puissent inclure de nombreux boutons de connexion à un réseau, de partage, de commentaires, de flux d'activité, de ludification et de capture des données de l'utilisateur. Comme le déclare à l'Atelier le senior marketing manager de Gigya Victor White, « notre vision consiste à offrir une infrastructure sociale globale des technologies existantes la plus complète, et notre mission est de rendre social tout site Web ou application. »

Répondre aux attentes des consommateurs…

L'infrastructure sociale fournit aux marques les outils pour créer une expérience sociale optimale sur leur site ainsi que des informations sur le client. Leurs produits de Login Social et Plugins Sociaux font appel aux caractéristiques uniques du social pour respectivement réduire le taux d'abandon d'enregistrement et faciliter le partage de contenu.Le produit de ludification de Gigya intègre les mécaniques de jeu, comme les points et les récompenses, mais également des plug-ins, API et analyses. Selon White, « l'adoption de l'infrastructure sociale est critique pour les marques qui veulent prendre soin des consommateurs en ligne d'aujourd'hui et de demain. » Dans leur récente étude, la valeur sociale a été facilement traduite en chiffres.

…Tout en augmentant le temps de visite et le nombre de pages vues

Cette étude a permis à Gigya de découvrir que chaque mécanique sociale (connexion, commentaires, partage et flux de nouvelles) ajoute au moins 5 minutes au temps moyen de visite des clients, les commentaires ajoutant plus de 10 minutes. Pour les pages visitées, ces mêmes actions ajoutent au moins 4 pages vues, les commentaires et partages ajoutant 7 pages. Cela peut se traduire en achat, mais Gigya a également constaté que beaucoup de ses clients ignoraient la disponibilité de données du client, qui apportent également beaucoup de valeur à long terme. Ces données sociales sont accessibles grâces à leur nouvelle plateforme User Management 360, qui collecte et enregistre l'information et permet aux entreprises d'utiliser ces données dans leur campagne de marketing.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas