ADSL: 4 millions d'abonnés sont dégroupés en France

Par 05 mars 2007
Mots-clés : Digital Working, Europe

Selon l'Arcep, qui vient de publier les chiffres provisoires des abonnements à Internet, 4 millions d'abonnés sur les 12.7 millions possédant une connexion haut débit sont désormais dégroupés. Et...

Selon l'Arcep, qui vient de publier les chiffres provisoires des abonnements à Internet, 4 millions d'abonnés sur les 12.7 millions possédant une connexion haut débit sont désormais dégroupés. Et parmi eux, 2.12 millions le sont totalement.
 
Pour les zones qui ne peuvent encore profiter du dégroupage en raison d'un trop grand éloignement des espaces urbains, les opérateurs alternatifs peuvent recourir aux offres de gros, ou bitstream. Dans ce cas de figure, l'abonné souscrit une offre chez un opérateur alternatif mais une partie du trafic voix et données est acheminée via les réseaux France Télécom, qui active la paire de cuivre du client final. 2.09 millions de lignes sont concernées par cette formule, qui reste plus chère que la location simple de la paire de cuivre, l'opérateur historique occupant une part importante de la chaîne technique de production.
 
Au 31 décembre 2006, la France totalisait 12 millions d'utilisateurs d'Internet ADSL sur les 12.7 millions. Ce chiffre représente sur l'année une hausse de 34.4% du nombre d'abonnés ADSL (+3.2 millions).
 
Enfin, la France, avec 18% des foyers connectés en haut débit, reste l'un des pays européens qui compte le plus d'internautes raccordés à ce type de connexion. En effet, si les Pays-Bas se distinguent avec un taux de pénétration du haut débit de 27%, la moyenne européenne se situe aux alentours de 15 %.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas