ADSL 8 mégas : Cegetel répond à France Télécom par une baisse de ses tarifs

Par 24 novembre 2004
Mots-clés : Digital Working, Europe

L'opérateur historique français France Télécom et sa filiale Internet Wanadoo auront à peine eu le temps de profiter du lancement de leur dernière offre. Hier, le fournisseur d'accès Internet...

L'opérateur historique français France Télécom et sa filiale Internet Wanadoo auront à peine eu le temps de profiter du lancement de leur dernière offre. Hier, le fournisseur d'accès Internet préféré des Français inaugurait une nouvelle offre ADSL à des débits maximum de 8 mégabits.

Le tarif de cette nouvelle vitesse, lancée sous le nom d'eXtense DébitMax ? 29,90 euros par mois pendant 6 mois (du 22 novembre 2004 au 31 janvier 2005) puis 39,90 euros par mois. L'effet d'annonce aura été de courte durée puisque le concurrent de France Télécom Cegetel vient de faire savoir qu'il baissait ses tarifs ADSL de 10 euros : son ADSL Max à 8 mégas de débit maximal passe à 14,90 euros par mois. Couplé avec la téléphonie illimitée (vers les téléphones fixes au niveau local et national) il est désormais disponible pour 24,90 euros par mois.

En parallèle de cette baisse des tarifs, Cegetel a choisi de simplifier son offre : en lieu et place des six forfaits actuellement proposés, le groupe n'en offrira plus que deux. Son ADSL Max sera disponible sur l' ensemble des zones dégroupées de Cegetel, premier réseau alternatif français, qui couvrira 70% de la population française fin 2004.

 Les clients de Cegetel déjà abonnés à l'offre ADSL MAX (lancée le 28 septembre 2004) bénéficieront automatiquement de ces nouveaux tarifs. L'offre n'impose pas d'engagement de durée ni de frais de mise en service, mais un coût de fermeture d'accès fixé à 40 euros.

(Atelier groupe BNP Paribas - 24/11/2004)

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas