Les affichages publicitaires répondent au doigt et à l'oeil

Par 06 septembre 2007

Un nouveau mode d'affichage interactif a été lancé dans le cadre d'une campagne publicitaire à New York. Grâce à cette technologie, les passants peuvent d'un simple geste découvrir l'intimité glamour des stars de la mode...

La haute technologie se met à l'heure de la mode dans le cadre de la campagne Self Portraits, dernière innovation en date en terme d'affichage publicitaire. Et c'est à New York que cela se passe, les passants déambulant sur la sixième avenue peuvent ainsi lever le voile sur l'intimité du mannequin Elle Macpherson, d'un simple geste de la main, ou de n'importe quelle autre partie de leur corps. Ce miracle de la technique est rendu possible par la technologie d'affichage interactive développée par le concepteur de nouvelles technologies Freeset, le Human Locator. A l'occasion de Self Portraits, elle est utilisée pour la première fois dans le cadre d'une campagne "en extérieur".Le consommateur devient acteur
Annoncé par ses créateurs comme un nouveau format de media, le Human Locator est un système de projection d'images interactif réagissant au plus près aux mouvements réalisés par le public. Pour ce faire, le dispositif met en œuvre des techniques de visualisation permettant de détecter tous les déplacements du corps, en temps réel. Il est compatible avec les formats vidéo, audio, ainsi qu'avec les autres types d'animations graphiques. Ce concept innovant qui fait du consommateur, hier spectateur, un véritable acteur de la publicité, permet en outre d'interagir avec plusieurs personnes. Il peut cependant être préréglé pour ne "tracker" que la première personne détectée, ou la plus proche de l'affichage. Par contre, l'outil n'est pas à même de distinguer l'homme de la femme.
 
Une publicité toujours plus interactive
 
Cette innovation pourrait ouvrir la voie à de nouvelles applications dans les domaines artistiques, de l'architecture et dans bien d'autres secteurs. A l'image des affiches publicitaires offrant la possibilité de télécharger du contenu mobile via Bluetooth, cette campagne s'inscrit dans le mouvement vers une publicité plus interactive, mettant à contribution le consommateur. Il y a de ça quelques mois, la marque de vêtements C&A avait également joué la carte de l'interactivité en mettant en place une vidéo projection très réaliste sur les vitrines de son magasin phare à Berlin. Un hologramme représentant une femme à taille réelle effectuait des mouvements qui lui étaient dictés par des internautes. Un concept qui n'a pas manqué de troubler les chalands berlinois en pleines courses de noël.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas