Afin de soutenir les efforts de résolution du problème informatique de

Par 30 mars 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

l'an 2000, Tony Blair vient de débloquer 97 millions de livres (près de 1 milliard de F). Le Premier ministre britannique, lors d'une conférence sur le "bug de l'an 2000" hier à Londres, a aussi an...

l'an 2000, Tony Blair vient de débloquer 97 millions de livres (près de 1
milliard de F).
Le Premier ministre britannique, lors d'une conférence sur le "bug de l'an
2000" hier à Londres, a aussi annoncé un soutien pour les pays en
développement de 10 millions de livres. En appelant à une prise de
conscience internationale, Tony Blair souhaite que la Grande-Bretagne
forme d'ici à un an 20 000 informaticiens spécialisés, capables de mener à
bien la modification des réseaux informatiques.
Selon une étude de Cap Gemini, le "bug" pourrait coûter à la
Grande-Bretagne 230 milliards de F, une petite entreprise devant payer 200
000 livres en moyenne, une entreprise moyenne 400 000 livres et une grande
entreprise deux millions de livres.
(La Tribune - Les Echos - 31/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas