En Afrique, les réseaux mobiles se nourrissent d'énergies renouvelables

Par 13 février 2009
Mots-clés : Digital Working, Afrique, Europe

Ericsson et Zain ont construit dans un village kenyan un site de production d'électricité fondé sur des panneaux solaires et des éoliennes. Il permet un accès robuste aux télécommunications.

Les réseaux mobiles représentent pour les pays émergents un moyen d'accéder directement à des services innovants et de profiter d'opportunités de développement économique. Reste que les infrastructures sont encore rares dans les zones isolées, notamment en raison de l'inexistence de réseaux électriques fiables ou de prix d'accès trop élevés. Pour Ericsson et l'opérateur panafricain Zain, l'une des solutions est d'exploiter le vent et le solaire : ils ont créé un site de production d'électricité vert qui génère suffisamment d'énergie pour alimenter les besoins de communications mobiles de tout un village. "Les conditions climatiques sont idéales et nous permettront de réduire de 80 % les coûts opérationnels par rapport à l'utilisation de générateurs diesels", souligne Jan Embro, président d'Ericsson en Afrique subsaharienne.
Un moteur économique
Le but n'est pas de permettre seulement aux habitants de se servir d'un téléphone. L'accès à des communications voix et données à un prix raisonnable contribue au développement économique et social d'un village, ici celui de Dertu. Les bergers ont ainsi les moyens de s'informer du prix moyen du bétail ou des meilleurs endroits de pâture d'un simple coup de téléphone. Ce, en utilisant des services vocaux dédiés. L'accès au réseau est en effet le point de départ de toute une économie : selon l'opérateur, trois mille minutes de communications sont dépensées chaque jour. Entraînant le besoin de cartes SIM, d'accessoires, de combinés, le développement d'applications...
Un meilleur accès aux soins
Sur le plan de la santé, l'accès aux télécommunications donne évidemment les moyens d'alerter et d'être alerté plus rapidement en cas de problème. L'initiative fait partie du projet Millennium Villages. Celui-ci vise à fournir un accès aux communications mobiles et à Internet dans les villages de dix pays d'Afrique subsaharienne. L'objectif est d'atteindre cinq cent mille personnes. Le projet a été sélectionné pour le Global Mobile Award 2009 de la GSM Association dans la catégorie Développement économique et social. Il sera présenté par Ericsson à Barcelone, à l'occasion du Mobile World Congress.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas