Les nouveaux agriculteurs utilisent de plus en plus le satellite,

Par 26 septembre 1997

l'électronique et l'informatique. Dans une dizaine d'exploitations en France, la moissonneuse cette année avait une nouvelle fonction. Tout en effectuant la récolte, cette machine, dotée d'un systèm...

l'électronique et l'informatique. Dans une dizaine d'exploitations en
France, la moissonneuse cette année avait une nouvelle fonction. Tout en
effectuant la récolte, cette machine, dotée d'un système GPS et d'un
contrôleur de rendement, permet de dresser une cartographie des rendements
de chaque parcelle. C'est aux Etats-Unis que la combinaison de ces deux
systèmes a été mise au point. Les cartes montrent que les parcelles ont
des rendements très hétérogènes, les écarts sur une même parcelle peuvent
varier de 40 à 100 q/ha. L'exploitant dispose désormais, grâce à ces
cartes, d'un nouvel outil d'analyse agronomique. Les agriculteurs lançés
dans l'aventure restent néanmoins prudents et se donnent trois ans de
recueils de données cartographiques avant de pouvoir en tirer les leçons.
"cela suppose des bases de données importantes et il faut aussi collecter
un maximum d'informations sur l'itinéraire technique de la culture".
(Le Figaro - 26/09/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas